Deutsche Welle (French Edition)

Armin Laschet fait un petit pas en avant pour succéder à Angela Merkel

Le dirigeant de la Rhénanie du nord Westphalie a reçu le soutien de son parti CDU. Armin Laschet marque un gros point sur son rival de Bavière, Markus Söder.

-

Le directoire de l'Union chrétienne démocrate (CDU), soutient à une large majorité la candidatur­e de Armin Laschet comme possible successeur de Angela Merkel. Pour l'instant, rien n'est encore acquis pour le ministre-président de la Rhénanie du nord-Westphalie.

La course ne faisant que véritablem­ent commencer en interne chez les conservate­urs. Mais Armin Laschet avait besoin de ce soutien face à Markus Söder. Le dirigeant de la Bavière nourrit lui aussi des ambitions pour le poste de chancelier. Tout se jouera lors des prochaines élections législativ­es fédérales de septembre 2021.

Un successeur pour Angela Merkel

Le poste de chancelier de l'Allemagne deviendra vaquant dans quelques mois. Angela Merkel a annoncé sa retraite politique et son parti, la CDU, cherche un candidat pour prendre sa succession.

Celui-ci pourrait donc bien être Armin Laschet. Le dirigeant de la Rhénanie du nord-Westphalie a désormais reçu le soutien de la grande majorité du bureau du parti dont il a pris la présidence, mi-janvier.

Ce soutien n'est cependant pas une décision formelle. Pour préserver la bonne ambiance au sein de la famille conservatr­ice, il a été souhaité que la désignatio­n du candidat ne soit pas imposée.

>>> Lire aussi : La crise s'accentue à la CDU après un nouveau revers électoral

Mais traditionn­ellement, une recommanda­tion comme celle dont bénéficie Armin Laschet joue un rôle décisif dans le processus. Aussi, le chef de la CDU désire-t-il être candidat. Une crise pourrait éclater si la base le recalait.

Un choix difficile à faire

Restait à la petite soeur bavaroise de la CDU, l'Union chrétienne sociale (CSU), de décider si elle continuait malgré tout de soutenir la candidatur­e de son chef à elle, Markus Söder. L'enjeu étant d'éviter la confrontat­ion fratricide avec la CDU.

Le choix est difficile à faire d'autant plus que, dans les sondages, Markus Söder est en avance sur Armin Laschet. Le leader bavarois a aussi laissé entendre il y a quelques jours sa préférence pour que les militants et sympathisa­nts soient associés à la désignatio­n plutôt que de laisser l'initiative aux seuls directoire­s des deux partis.

Markus Söder fait figure de candidat plus conservate­ur que Armin Laschet qui, lui, s'inscrit davantage dans l'héritage Merkel - ce qui, en septembre peut être soit un atout soit une faiblesse.

Les deux hommes ont chacun tenté de faire figure de modèles comme dirigeants de régions, ces derniers mois, durant la crise sanitaire.

Cela, même si le rival d'Armin Laschet promet de faire contre mauvaise fortune bon coeur, en acceptant que le choix ne soit finalement pas porté sur sa personne.

 ??  ?? Armin Laschet de la CDU est en concurrenc­e avec Markus Söder de la CSU
Armin Laschet de la CDU est en concurrenc­e avec Markus Söder de la CSU

Newspapers in French

Newspapers from Germany