What if… En quelques dé­tails, l’ex­té­rieur se trans­forme

Déco Magazine - - ART-NEWS - Nay­la Ra­ched

Pho­to­graphe

pro­fes­sion­nel d’ar­chi­tec­ture in­té­rieure et ex­té­rieure, Waël Khou­ry s’est long­temps at­ta­ché à pho­to­gra­phier des de­meures de luxe, tout en mon­trant l’autre as­pect du pays, ses quar­tiers pauvres, ses ha­bi­ta­tions mo­destes et dé­la­brées. La pau­vre­té, un mode de vie cap­tu­ré sur une quin­zaine de cli­chés qu’il ex­pose à la banque Be­mo, par paire: d’un cô­té la réa­li­té, de l’autre une ma­ni­pu­la­tion par l’ima­gi­naire, me­née par la si pe­tite conjonc­tion qu’est le «si»... Et si, What if… Et s’il suf­fi­sait de peu pour trans­for­mer un mode de vie, pour mé­ta­mor­pho­ser un ex­té­rieur? C’est jus­te­ment l’ex­té­rieur de ces ha­bi­ta­tions pauvres que Waël Khou­ry mo­di­fie, sus­ci­tant ain­si face aux deux cli­chés deux sen­sa­tions très dif­fé­rentes; pour­tant l’en­semble est très peu re­tou­ché: tou­jours des fils élec­triques qui pendent dans ce chaos ty­pique du pays et des murs en blocs de bé­ton brut et gri­sâtre. Il ne s’agit nul­le­ment de créer une vi­sion es­thé­tique im­pos­sible à réa­li­ser mais, au contraire, de mon­trer qu’avec un agen­ce­ment dif­fé­rent des ma­té­riaux élé­men­taires, et un peu d’en­tre­tien, la sé­ré­ni­té est à la por­tée de tous. Le re­gard du vi­si­teur s’at­tache ain­si à dé­ce­ler les dé­tails de ce bou­le­ver­se­ment ar­chi­tec­tu­ral: la na­ture s’in­tro­duit au coeur de l’es­pace par l’ajout de ga­zon et de fleurs, les murs sont cou­verts de lierre, de graf­fi­tis ou de cou­leurs, les al­lées sont pa­vées et l’ho­ri­zon dé­bar­ras­sé des or­dures. Et si l’ima­gi­naire de­ve­nait réa­li­té?

Waël Khou­ry.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.