Bien­nale d’ar­chi­tec­ture à Lyon : car­nets de BAL

Déco Magazine - - ARCHI-NEWS -

Pour sa pre­mière

édi­tion, la Bien­nale Ar­chi­tec­ture Lyon (BAL) pro­met de ne pas être une bien­nale tout à fait comme les autres. D’une part parce qu’elle a pour vo­ca­tion de s’adres­ser à tous, néo­phytes de tous bords et en­fants com­pris, d’autre part parce que le temps de l’évé­ne­ment se­ra ce­lui de la ma­tu­ra­tion même des pro­jets in­vi­tés, les ate­liers pro­dui­sant leurs ins­tal­la­tions en fonc­tion de l’in­ter­ac­tion avec le pu­blic et de la ro­ta­tion des par­ti­ci­pants. Ren­dez-vous donc jus­qu’au 9 juillet dans le quar­tier de la Con­fluence qui, sur une pointe de terre entre le Rhône et la Saône, fi­gure au­jourd’hui le la­bo­ra­toire ar­chi­tec­tu­ral de Lyon, do­mi­né par les si­gna­tures d’Odile Decq, de Ja­cob & McFar­lane et de Ch­ris­tian de Por­zam­parc. Ras­sem­blés sur les 1700 m2 de pla­teau de la Su­crière, une friche his­to­rique du quar­tier, une tren­taine d’équipes consti­tuées d’ar­chi­tectes et de pay­sa­gistes mais aus­si d’en­sei­gnants, de cher­cheurs ou d’in­dus­triels, sont char­gées de pro­duire in si­tu des «uto­pies concrètes». De celles qui per­met­tront de fa­bri­quer la ville de de­main. Struc­tu­ral Ex­plo­ra­tion Lab s’in­té­resse ain­si au par­ti à ti­rer de skis usa­gés; ces lattes de bois dont on soup­çonne peu les pro­prié­tés mé­ca­niques (ré­sis­tance, ri­gi­di­té, ca­pa­ci­té de flexion…) peuvent ser­vir à mon­ter des elas­tic grid­shells, ces struc­tures sans cof­frage, dé­mon­tables et mo­biles, uni­que­ment consti­tuées par l’as­sem­blage de pe­tits élé­ments. En ré­cu­pé­rant de vieux ba­teaux de plai­sance aban­don­nés par leurs pro­prié­taires, le col­lec­tif Craft Test s’est consti­tué un stock de coques aux­quelles il sou­haite don­ner une deuxième vie; non pas en re­cy­clant la ma­tière pre­mière, mais en in­té­grant les em­bar­ca­tions en­tières dans une ar­chi­tec­ture ex­pé­ri­men­tale et ar­tis­tique. Sait-on que le mot brique vient du verbe néer­lan­dais bri­cken qui si­gni­fie cas­ser ou bri­ser et que la sup­po­ser uni­que­ment pa­ral­lé­lé­pi­pé­dique est bien res­tric­tif? Avec Où es-tu, brique?, l’ate­lier Ma­tières à construire passe donc en re­vue tous les modes de mise en oeuvre d’une terre crue que l’on peut mou­ler, mo­de­ler, ex­tru­der, com­pres­ser…. Quant à l’équipe de Fa­briques Ar­chi­tec­tures Pay­sages, elle s’échappe de la Su­crière pour in­ves­tir des es­paces dé­lais­sés dans ce quar­tier en mu­ta­tion et y réa­li­ser Aire d’at­tente. Un champ de lin et de chanvre, ur­bain et éphé­mère, don­ne­ra à terme des ma­té­riaux de construc­tion bio­sour­cés et se­ra sou­mis, le temps de la bien­nale au pâ­tu­rage, à une fauche par­ti­ci­pa­tive et… à un bal cham­pêtre.

www.bien­na­lear­chi­tec­tu­re­lyon.com

Coques en stock.

Gas­pillez votre temps, pas les ma­té­riaux!

Aire d’at­tente.

Les Ar­chiMi­nots.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.