MI­CHEL Har­mouch, AU­PRÈS DE sON ARBRE

Déco Magazine - - DESIGNERS NEWS -

Âgé au­jourd’hui de 92 ans, Mi­chel Har­mouch est l’un des plus grands maîtres de la pro­fes­sion au Li­ban. Cinq ans après sa der­nière ex­po­si­tion, l’ar­tiste a pré­sen­té ses «arbres» à la ga­le­rie Ro­chane du 27 oc­tobre au 2 no­vembre der­nier. Der­rière ses toiles co­lo­rées qui louent la beau­té de la flore, le peintre s’at­tarde sur les ra­cines et les troncs… Pro­ba­ble­ment une mé­ta­phore de l’at­ta­che­ment iden­ti­taire.

Pour Mi­chel Har­mouch,

peindre un ta­bleau «n’est pas une ques­tion de temps mais d’en­vie.» Quel­que­fois l’ar­tiste réa­lise des dip­tyques en deux jours; par­fois il lui faut quelques mois pour ache­ver une oeuvre. Avant d’en­ta­mer sa pein­ture à grande échelle, car le peintre suf­foque quand il pense aux pe­tits for­mats, il es­quisse des cro­quis en noir et blanc sur des bouts de pa­pier vierges qu’il trans­pose en­suite sur ses gi­gan­tesques toiles. Dans ses ta­bleaux, Har­mouch fait jouer les trans­pa­rences et les opa­ci­tés. Struc­tu­rées, car­rées et ca­drées, ses com­po­si­tions dé­gagent une sé­ré­ni­té vi­suelle où les pro­fon­deurs de champ et les pers­pec­tives ne font pas dé­faut. Par­tie in­té­grante de son oeuvre, la cou­leur dé­ter­mine sa dé­marche pic­tu­rale où plu­sieurs to­na­li­tés se croisent et par­fois s’en­tre­lacent pour créer des formes qui s’en­ra­cinent dans sa trame de construc­tion. Ses thèmes s’ins­pirent du réel mais convoquent l’ima­gi­naire, tout en neu­tra­li­sant l’es­pace et le temps qui semble sus­pen­du. L’es­thé­tique de ses oeuvres est ré­gie par des normes que lui­même ins­taure et ap­plique. Verts, noirs ou ocre, en mo­saïques ou mor­do­rés, les

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.