Tris­tan Auer, Par­cours d’un de­si­gner aty­pique

Amé­na­ge­ment d’hô­tels et de bou­tiques ou créa­tion de mo­bi­lier… Tris­tan Auer conduit sa car­rière d’ar­chi­tecte/de­si­gner tout en sou­plesse. Mais le Créa­teur de l’an­née de Maison&Objet a une pas­sion se­crète: les voi­tures.

Déco Magazine - - DESIGNERS NEWS - Ro­la Cus­son

Avant d’être sa­cré

Créa­teur de l’an­née à Maison&Objet, Tris­tan Auer en avait fait du che­min! Né à Metz dans un mi­lieu tra­di­tion­nel pour le­quel ar­chi­tecte d’in­té­rieur n’était pas un mé­tier pro­met­teur, Tris­tan Auer passe outre les ré­ti­cences de ses pa­rents et s’ins­crit à l’école Pen­nin­ghen (École su­pé­rieure d’arts gra­phiques) puis re­joint Ch­ris­tian Liaigre pour in­té­grer l’agence de Philippe Starck. Quatre ans plus tard, en 2002, le jeune de­si­gner se lance en so­lo et fonde son agence Izeu. Un stu­dio de créa­tion qui lui confère la li­ber­té d’ex­plo­rer des uni­vers dif­fé­rents, al­lant du de­si­gn de vê­te­ments au consul­ting en oeuvres d’art.

Touche-à-tout de l’ar­chi­tec­ture d’in­té­rieur et du de­si­gn, Tris­tan Auer crée sans se sou­cier d’ef­fets de mode ni de ten­dances. Il en­chaîne pro­jets d’ha­bi­ta­tions, hô­tels, bou­tiques, sho­wrooms ain­si que créa­tion de mo­bi­lier. Hô­tel de Crillon, les Bains, Cha­nel, Pui­for­cat, Car­tier… la liste de ses col­la­bo­ra­tions donne le ver­tige. Mais s’il de­vait choi­sir un do­maine de créa­tion, ce se­rait cer­tai­ne­ment ce­lui de l’au­to­mo­bile.

Pas­sion voi­tures

Grand col­lec­tion­neur de voi­tures vin­tage, Tris­tan Auer a in­ven­té un nou­veau mé­tier, ce­lui d’ar­chi­tecte d’in­té­rieur de voi­tures. Pro­prié­taire de plu­sieurs vé­hi­cules de col­lec­tion, dont une De­lage, une Al­vis, une As­ton Mar­tin, une Fer­ra­ri et une Porsche, le de­si­gner a fon­dé Tris­tan Auer Car Tai­lo­ring, une agence spé­cia­li­sée dans la per­son­na­li­sa­tion de belles cy­lin­drées.

Le créa­teur pro­cède de la même ma­nière que pour un yacht ou un jet pri­vé. Il a re­cours aux meilleurs sa­voir­faire ar­ti­sa­naux et aux mé­tiers d’art afin de ré­no­ver l’in­té­rieur des vé­hi­cules en y ad­joi­gnant toutes sortes d’ac­ces­soires qui vont du pa­ra­pluie à l’étui à lu­nettes en pas­sant par le fou­lard. Sans par­ler du choix des ma­té­riaux re­cou­vrant sièges et vo­lants: cuir, tweed, ca­che­mire ou bois pré­cieux. Pour Tris­tan Auer l’uni­vers des voi­tures évoque sen­sua­li­té et gla­mour. Un gla­mour sur me­sure, éla­bo­ré avec la fine fleur de l’ar­ti­sa­nat fran­çais.

C’est ain­si que le de­si­gner a conçu l’in­té­rieur d’une DS, de­ve­nue la li­mou­sine de l’Hô­tel de Crillon. Quand on lui de­mande s’il y a en­core un do­maine qu’il ai­me­rait ex­plo­rer, Tris­tan Auer avoue sa fas­ci­na­tion pour le ci­né­ma et confie son es­poir de se voir un jour confier la réa­li­sa­tion de dé­cors de film. À suivre!

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.