1 chef / 2 de­si­gners

Déco Magazine - - 1 CHEF / 2 DESIGNERS - Ro­la Cus­son

Un res­tau­rant, trois am­biances

Pa­trick Jouin et San­jit Man­ku ne se contentent pas de ra­fraî­chir ce qu’ils avaient conçu dix ans plus tôt; ils optent pour un pro­jet tout à fait in­édit. Un pro­jet qui fait fu­sion­ner le res­tau­rant dans son en­vi­ron­ne­ment cham­pêtre. L’Ill au bord du­quel l’au­berge a été construite de­vient le fil conduc­teur de la nou­velle dé­co­ra­tion du res­tau­rant. Un éta­blis­se­ment qui peut s’en­or­gueillir de pro­po­ser trois am­biances dis­tinctes: la vé­ran­da lo­vée dans la ver­dure, la salle à man­ger en­ca­drée de ro­seaux de verre et la salle al­sa­cienne qui ar­bore un chefd’oeuvre de mar­que­te­rie. Un ta­pis réa­li­sé dans les ate­liers de la Ma­nu­fac­ture de Bour­gogne crée le lien entre les trois es­paces. Un sillon on­doie de pièce en pièce, cou­rant sur le ta­pis dont les tons bleu­tés se muent en une cou­leur ocre dans la salle al­sa­cienne.

Les ar­chi­tectes ont pen­sé la vé­ran­da tel un bel­vé­dère à par­tir du­quel on ob­serve la na­ture en­vi­ron­nante. Une na­ture qui s’im­misce dans la pièce grâce à des «flaques» en in­ox mar­te­lé fixées au pla­fond. Celles-ci re­flètent le jar­din et le cours d’eau voi­sins. Il a fal­lu un con­voi ex­cep­tion­nel pour

trans­por­ter les trois plaques de quatre mètres de dia­mètre cha­cune. La salle à man­ger est ni­chée contre un écran de joncs en verre de Mu­ra­no. Un autre pan de mur est re­cou­vert d’une ta­pis­se­rie al­liant ve­lours, toile, fla­nelle, im­pri­mé Her­mès… Cette oeuvre si­gnée Vic­tor Ober­lin ac­cueille en son sein oi­seaux et pa­pillons aux cou­leurs cha­toyantes.

La salle al­sa­cienne ar­bore une im­mense mar­que­te­rie qui re­couvre toute une par­tie. Réa­li­sée par Mi­chel Wa­gner, Meilleur Ou­vrier de France, cette mar­que­te­rie de trois mètres de haut et sept mètres de long est la plus grande au monde! Un réel dé­fi tech­nique car il a fal­lu que la mar­que­te­rie épouse la cour­bure de la pa­roi mu­rale. Près d’une di­zaine d’es­sences de bois dif­fé­rentes ont été né­ces­saires pour réa­li­ser ce pay­sage met­tant en scène, au­tour d’une ri­vière, ci­gognes, hé­rons, in­sectes, saules et plantes aqua­tiques. Le tout des­si­né par Phi­lippe Da­vid.

Autre prouesse, la mé­ta­mor­phose du nou­vel écrin de l’Au­berge de l’Ill a été réa­li­sée en un temps re­cord: cinq se­maines!

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.