ROADS FOR LIFE OU TA­LAL KASSEM FUND FOR POST AC­CI­DENT CARE

Femme Magazine - - INTERVIEW -

SAU­VER UN MAXI­MUM DE VIES ET AUG­MEN­TER LES CHANCES DE SUR­VIE DES VIC­TIMES DE LA ROUTE DANS LES 60 MI­NUTES QUI SUIVENT L’AC­CI­DENT. TELLE EST LA MIS­SION DE L’ONG

QUI CÉ­LÈBRE SON SIXIÈME ANNIVERSAIRE. SA PRÉ­SI­DENTE ZEINA KASSEM EX­PLIQUE.

COMMENT EST NÉE ROADS FOR LIFE?

J’ai vou­lu pro­té­ger les amis de Ta­lal, les jeunes. Mon fils est res­té long­temps sur la chaus­sée. J’étais à ses cô­tés et c’est de là qu’est née l’idée de faire quelque chose pour les bles­sés de la route. Je n’ai pas vou­lu que la mort de Ta­lal soit vaine. Au mo­ment où Ta­lal est par­ti on m’avait pro­po­sé l’Ad­van­ced Trau­ma Life Sup­port (ATLS). Je crois aux signes. Nous avons in­tro­duit ce pre­mier cours dont l’ob­jec­tif est d’ap­prendre aux ur­gen­tistes comment prendre en charge ra­pi­de­ment les cas de trau­ma­tismes et d’éta­blir le bon diag­nos­tic afin de sau­ver des vies (on parle d’une pro­por­tion de 40% de morts que l’on peut évi­ter). Gé­né­ra­le­ment ce cours est sub­ven­tion­né par l’État et c’est la pre­mière fois qu’une ONG le prend en charge.

EN QUOI CONSISTE L’ATLS?

Il ap­prend aux ur­gen­tistes et aux nurses comment adop­ter un lan­gage com­mun et ad­mi­nis­trer les pre­miers soins en fonc­tion des prio­ri­tés. Il ap­prend aux mé­de­cins comment éta­blir une liste des bles­sures les plus ur­gentes à soi­gner

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.