YA­RA LA­PI­DUS & GA­BRIEL YARED DUO POUR UN AL­BUM

TOUT EST PAR­TI D’UNE VOIX; CELLE DE YA­RA LA­PI­DUS. UNE VOIX DONT LE GRAIN VELOUTÉ A SÉ­DUIT GA­BRIEL YARED, CE­LUI QUI, APRÈS AVOIR COM­PO­SÉ POUR FRAN­ÇOISE HAR­DY, CHARLES AZNAVOUR, MI­CHEL JONASZ ET JOHN­NY HALLIDAY ENTRE AUTRES, S’ÉTAIT ÉLOI­GNÉ DU MONDE DE LA C

Femme Magazine - - ALBUM - R.C. ■

C’est en écou­tant le pre­mier al­bum de Ya­ra La­pi­dus que le com­po­si­teur a res­sen­ti l’en­vie de créer à nou­veau des mé­lo­dies, sup­ports pour les textes de la belle muse. Si l’on doit ré­su­mer la ge­nèse de l’al­bum In­dé­fi­ni­ment on di­rait que le timbre de voix de Ya­ra La­pi­dus a ins­pi­ré à Ga­briel Yared des mé­lo­dies sur les­quelles la

chan­teuse a po­sé ses textes. « Ga­briel a su cap­ter l’es­sen­tiel de ma force: le timbre de ma voix et mes textes. Il a construit un écrin sur me­sure autour de cette voix. Il n’a pas fait ce que d’autres com­po­si­teurs moins ins­pi­rés font; à sa­voir im­po­ser leur mu­sique et leurs ins­tru­ments au dé­tri­ment des ca­rac­té­ris­tiques de la voix de l’in­ter­prète » , pré­cise Ya­ra qui avoue que « le titre de l’al­bum "In­dé­fi­ni­ment" évoque l’in­fi­ni mais éga­le­ment quelque chose de l’ordre de la poé­sie sans contour, une sorte de flou qui s’étend dans le temps. »

Toutes les chan­sons de l’al­bum In­dé­fi­ni­ment parlent d’amour. Mais pas ques­tion de ver­ser dans les cli­chés! « On pour­rait dire que ce n’est pas ori­gi­nal de chan­ter l’amour! » , s’ex­clame Ya­ra La­pi­dus avant d’ajou­ter, « Mais com­bien y a- t- il de films qui parlent d’amour? L’im­por­tant est le lieu où le réa­li­sa­teur plante sa ca­mé­ra. L’im­por­tant est l’angle. Cha­cune de mes 11 chan­sons traite l’amour d’une ma­nière dif­fé­rente. Il y a l’amour pas­sion, l’amour doux, l’amour ob­ses­sion… toutes les phases du sen­ti­ment amou­reux. »

À la ques­tion de sa­voir quelle est la chan­son pré­fé­rée de son époux Oli­vier La­pi­dus? Ya­ra n’hé­site pas. C’est So­dade di voce, une bos­sa no­va lan­gou­reuse qui sent bon la cha­leur de l’été!

En­re­gis­tré dans les my­thiques stu­dios d’Ab­bey Road à Londres, l’al­bum est pro­mis à un vif suc­cès dou­blé d’une se­conde vie puis­qu’il est en train d’être pro­duit en an­glais avec des bo­nus à dé­cou­vrir dès la fin de l’an­née!

Le titre de l’al­bum " évoque In­dé­fi­ni­ment " qui une sorte de flou temps. s’étend dans le

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.