JOAILLERIE

COL­LEC­TION DE HAUTE JOAILLERIE

Femme Magazine - - CONTENTS - L. B.

Co­ro­man­del de Cha­nel

GABRIELLE CHA­NEL VÉ­CUT DANS UN ÉCRIN DE LAQUE OÙ BARQUES ET PA­LAIS, FLEURS ET OI­SEAUX AUX REFLETS D’OR ET DE ROUGE SOMBRE SE DÉTACHAIENT SUR UN FOND DE NUIT NOIRE. PAY­SAGE RÊ­VÉ AU CHARME SI PUIS­SANT QU’ELLE SOUHAITA L’AVOIR TOU­JOURS AU­TOUR D’ELLE.

C’est son amant Boy Ca­pel qui a ini­tié Co­co Cha­nel à la beau­té des pa­ra­vents Co­ro­man­del en 1910. Les pan­neaux ra­bat­tables la­qués de Chine sont ra­pi­de­ment de­ve­nus une com­po­sante des nom­breuses ré­si­dences de Ma­de­moi­selle Cha­nel à tra­vers le monde, ta­pis­sant ses de­meures à Pa­ris, sa suite à l’Hô­tel Ritz et sa villa à Lau­sanne.

Fer­vente col­lec­tion­neuse de pa­ra­vents Co­ro­man­del, Gabrielle Cha­nel pos­sé­dait 32 pan­neaux ra­bat­tables de la sorte. Se­lon l’his­to­rienne Jus­tine Pi­car­die, au­teure de la bio­gra­phie Cha­nel, sa vie, Gabrielle Cha­nel les ado­rait «no­tam­ment parce que, tout comme les ta­pis­se­ries mé­dié­vales, ils lui per­met­taient de re­créer sa mai­son quel que soit l’en­droit où elle dé­mé­na­geait.»

Gabrielle Cha­nel vi­vait dans une boîte la­quée, où les voi­liers, les pa­lais, les fleurs et les oi­seaux, aux éclats do­ré et rouge ar­dent, per­çaient l’obs­cu­ri­té de la nuit. «Je suis comme un es­car­got, confia Gabrielle à Claude De­lay. Je trans­porte ma mai­son avec moi… Deux pa­ra­vents chi­nois, des livres par­tout. Je n’ai ja­mais pu vivre dans une mai­son aux grands es­paces. La pre­mière chose que je guette ce sont les pa­ra­vents.»

À la fois so­phis­ti­quée et élé­gante, la col­lec­tion, com­pre­nant 29 pièces uniques, est com­po­sée de col­liers d’une grande com­plexi­té de fa­bri­ca­tion, de bagues abon­dam­ment ser­ties, de quatre montres joaillières et d’une ad­jonc­tion rare de gra­cieuses broches. Alors que la plu­part sont mo­no­chro­ma­tiques, huit pièces de la col­lec­tion, y com­pris une montre, éblouissent le re­gard, cer­taines avec des dia­mants jaunes et bruns flam­boyants, d’autres avec des ru­bis et des spi­nelles rouges, ou en­core avec di­verses teintes de vert propres à l’éme­raude, la tour­ma­line et la tsa­vo­rite.

Toute la col­lec­tion re­prend les mo­tifs dé­co­ra­tifs des pan­neaux Co­ro­man­del, ar­bo­rant des oi­seaux au plu­mage ima­gi­naire et des branches lan­guis­santes dans des jar­dins exo­tiques, et les trans­pose à mer­veille dans une ré­in­ter­pré­ta­tion mo­derne axée au­tour

de trois thèmes: la flore, en évo­quant la fleur si­gna­ture de Cha­nel, le ca­mé­lia; la faune, sous la forme d’oi­seaux en vol; le monde mi­né­ral, re­flé­tant l’at­ta­che­ment de Cha­nel pour le cris­tal et les pierres pré­cieuses.

Pièces ma­giques et vir­tuoses qui offrent, une fois en­core, l’illus­tra­tion du sa­voir­faire in­com­pa­rable de l’Ate­lier de Haute Joaillerie CHA­NEL, et de l’in­épui­sable in­ven­ti­vi­té du Studio de Créa­tion, au­tour de l’uni­vers se­cret et pré­cieux de Gabrielle Cha­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.