ÉLIE FERZLI «LA TER­REUR»

Le Mensuel Magazine - - Hommes Et Femmes -

De toutes les per­son­na­li­tés po­li­tiques ju­gées proches du 8-Mars et du pré­sident de la Ré­pu­blique, le vi­ce­pré­sident du Par­le­ment,

Elie Ferzli, est, en même temps, la plus hon­nie et la plus crainte par les hauts res­pon­sables du Cou­rant du Fu­tur. Le mi­nistre de l'in­té­rieur, Nou­had Mach­nouk, est sans doute ce­lui qui se mé­fie le plus de M. Ferzli, à un point tel qu'il s'était re­ti­ré de la séance consa­crée à l'élec­tion du vice-pré­sident de la Chambre, pour mar­quer sa désap­pro­ba­tion. Il avait d'ailleurs pu­blié un com­mu­ni­qué, à l'époque, es­ti­mant que l'élec­tion de M. Ferzli inau­gure une nou­velle po­li­tique qui se tra­dui­ra au ni­veau de la for­ma­tion du gou­ver­ne­ment. M. Mach­nouk soup­çonne le dé­pu­té de la Bé­kaa-ouest de n'avoir qu'une «seule ob­ses­sion» en tête, celle de vi­der l'ac­cord de Taëf de son sens pour ren­for­cer la fonc­tion pré­si­den­tielle au dé­tri­ment des pré­ro­ga­tives du Pre­mier mi­nistre.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.