Pao­la Slei­man

« Ma nou­velle col­lec­tion con­vient à tous les âges »

Prestige (Lebanon) - - Interview -

Dé­ten­trice d’un mas­ter en ar­chi­tec­ture d’in­té­rieur, l’ar­tiste joaillière Pao­la Slei­man a sui­vi la voie de son coeur, en dé­cro­chant un mas­ter en je­wel­ry de­si­gn de Flo­rence. Dé­but d’un grand rêve concré­ti­sé à Bey­routh, sa ville muse. Ses col­lec­tions et ses nou­veau­tés té­moignent d’une vé­ri­table pas­sion et d’un ta­lent hors pair. Fo­cus avec Pres­tige.

Vous avez lan­cé une col­lec­tion pour l’été. Ma nou­velle col­lec­tion Tro­pi­cal Sum­mer est une ligne fun et dé­li­cate, qui re­pré­sente l’es­prit es­ti­val dans toute sa fraî­cheur. Des mo­tifs tro­pi­caux et des pierres se­mi- pré­cieuses viennent ra­fraî­chir l’or, et des élé­ments tex­tiles rap­portent la touche d’ori­gi­na­li­té. Elle est conçue pour être por­tée au quo­ti­dien et con­vient à tous les âges.

Com­ment êtes- vous ve­nue à la bi­jou­te­rie? J’y ai tou­jours été sen­sible. En­fant, je créais des bi­joux avec des perles de bois et de plas­tique. Ado­les­cente, j’ai dé­cou­vert les pierres se­mi- pré­cieuses et leurs pro­prié­tés énergétiques. Ce­la a com­men­cé avec une bague en ar­gent que ma mère m’a of­fert, avec un jade ma­gni­fi­que­ment taillé. Du­rant mes études d’ar­chi­tec­ture, je me suis in­té­res­sée aux bi­joux de­si­gn et d’ar­chi­tecte. Là, je me suis dé­cou­vert une vé­ri­table pas­sion!

Votre par­cours. Après mon mas­ter en ar­chi­tec­ture d’in­té­rieur, j’ai tra­vaillé dans une boîte mais ce cô­té ri­gide de la vie d’en­tre­prise m’étouf­fait. Je me suis alors consa­crée à notre bou­tique hô­tel fa­mi­lial, puis j’ai en­ta­mé des re­cherches de mas­ter en « je­wel­ry de­si­gn » et je me suis re­trou­vée à Flo­rence, réa­li­sant mon rêve, ayant en­fin trou­vé ma voie! Je suis ren­trée à Bey­routh il y a un an, où j’ai fon­dé ma marque.

Votre source d’ins­pi­ra­tion? Je suis sen­sible aux villes, à leur ur­ba­nisme, leur ar­chi­tec­ture mais aus­si à l’éner­gie qu’elles dé­gagent. Je suis fran­çaise de mère, mais le fait d’être née et éle­vée à Is­tan­bul est un fac­teur im­por­tant de mon iden­ti­té. Puis l’Ita­lie, où j’ai vé­cu le temps de mon mas­ter, m’a pro­fon­dé­ment mar­quée. Com­ment contrer la concur­rence? Ce­la fait par­tie du jeu! La concur­rence peut de­ve­nir une source de mo­ti­va­tion, et l’imi­ta­tion, in­évi­table, peut être aus­si flat­teuse qu’un bon com­pli­ment!

Que vous ins­pire le Li­ban? Quand nous avons dé­mé­na­gé il y a dix ans, j’ai vou­lu dé­cou­vrir l’an­cien Bey­routh que je n’ai ja­mais connu. J’ai pris la dose d’une vie en un temps re­cord! Une par­tie igno­rée de mon iden­ti­té que je dé­cou­vrais. C’est pour rendre hom­mage à cette ville que ma pre­mière col­lec­tion est bap­ti­sée « Mash­ra­biya » . Et ce n’est qu’un dé­but! Bey­routh se­ra en­core à l’hon­neur dans mes fu­tures créa­tions.

Des pro­jets? J’ai ren­con­tré le grand pu­blic à la Bei­rut De­si­gners Week, où j’ai pré­sen­té ma col­lec­tion d’été. Une pre­mière ex­pé­rience très po­si­tive. Mes col­lec­tions se­ront bien­tôt pré­sentes dans deux concept stores de Bey­routh. Une ligne de haute joaille­rie et une ligne pour hommes fi­gurent dans mes pro­jets. Une col­la­bo­ra­tion avec un de­si­gner mode ou in­dus­trie se­rait aus­si très en­ri­chis­sante.

Les créa­tions qui at­tirent? Tout ce qui est iden­ti­taire ain­si que les chaînes d’or su­per­po­sables, col­liers et bra­ce­lets en ma­té­riaux mixtes et mo­tifs en or, bagues mul­tiples que l’on porte en mix and match.

La clé du suc­cès? Pas­sion et per­sé­vé­rance! Si ai­mer ce que l’on fait est pri­mor­dial, il faut sa­voir aus­si ne rien lâ­cher, car le suc­cès ne vient pas tou­jours du jour au len­de­main!

Pro­pos re­cueillis par MI­REILLE BRIDI BOUABJIAN

Col­liers de la col­lec­tion Tro­pi­cal Sum­mer en or jaune.

Pao­la Slei­man, joaillière créa­tive et mi­nu­tieuse.

Bague en or rose et dia­mants noirs de la col­lec­tion Mash­ra­biya, ral­liant l’orien­tal à l’ar­chi­tec­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.