Très cher vous

Prestige (Lebanon) - - Carnet Du Voyageur -

Et puis très cher vous Com­ment se fait- il Que je sois si loin de vous Que chez moi c’est l’hi­ver. Et que vous vo­guez En plein été Com­ment se fait- il Que les dis­tances nous dé­vorent Et que vous m’ap­pa­rais­sait Bien flou Dans la nuée de l’aube Et les té­nèbres des nuits Très cher vous J’es­saie de me rap­pe­ler De Nous Nos pre­miers ren­dez- vous Les bal­bu­tie­ments De notre his­toire Nos er­rances

Nos re­trou­vailles Mer dé­mon­tée Ma­rée basse Ma­rée haute. Tout s’est ef­fri­té Avec la marche des an­nées Et le pas­sage des jours. Très cher vous Que de re­grets Que de re­mords Que de non- dits Mais com­ment au­rais- je su Que notre Nous Fi­ni­rait ain­si Dans le garde- page écor­né D’un livre Plié dans l’al­bum jau­ni D’un sou­ve­nir.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.