S

Special Madame Figaro - - Mag / Enquête -

Si la presse in­ter­na­tio­nale et lo­cale ali­mentent les ru­meurs mo­roses dé­cou­ra­geant les in­ves­tis­seurs et tou­ristes, les li­ba­nais eux font fi des crises po­li­tiques et sé­cu­ri­taires. Parce qu’un li­ba­nais aime briller et sor­tir du lot, peu im­porte la si­tua­tion, et sur­tout le plus grand jour de sa vie. Mal­gré la baisse du pou­voir d’achat no­tée par plu­sieurs pres­ta­taires des ser­vices de ma­riages que nous avons contac­tés, nom­breux sont les couples qui re­fusent de ré­duire la fac­ture du jour J. Les grands ma­riages de luxe ont même en­re­gis­tré une hausse en 2017 et se­lon les ré­ser­va­tions, la sai­son 2018 pro­met un faste en­core plus sur­pre­nant, sym­bole de la bonne san­té du mar­ché du luxe. « Les couples cherchent tou­jours le cô­té po­si­tif de la vie, et les Li­ba­nais consi­dèrent le ma­riage comme l’un des jours les plus im­por­tants de leur vie. Nous en­cou­ra­geons les couples à créer leur ma­riage de rêve en leur of­frant de nou­velles idées grâce à un de­si­gn unique qui re­flète le rêve de chaque

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.