ON CHERCHE SON VRAI MOI

Special Madame Figaro - - Beaute -

Si on n’a pas la pos­si­bi­li­té de par­tir quelques jours en cure, faire si­lence peut aus­si s’ef­fec­tuer en étant ac­com­pa­gné. C’était le concept de Me­lis­sa Un­ger qui a fon­dé Sey­mour+ à Pa­ris, un « spa pour l’es­prit » comme elle le dé­crit. Son concept ? Dé­dier un en­droit au calme, à la ré­flexion et à l’in­tros­pec­tion via une scé­no­gra­phie jun­gienne où l’on peut dé­am­bu­ler d’un es­pace à un autre, s’ex­pé­ri­men­ter à tra­vers un par­cours de pièces et de re­coins ar­tis­tiques -pa­pier et crayon à la main- pour lais­ser al­ler ses pen­sées, ses émo­tions et son ima­gi­naire sans être per­tur­bé par les in­ter­fé­rences de notre quo­ti­dien. Au­jourd’hui, si l’en­droit n’existe plus phy­si­que­ment, le concept s’est trans­for­mé en kit di­gi­tal té­lé­char­geable qui per­met de créer son propre es­pace de ré­flexion per­son­nel. Dans la même veine de ré­flexion, le concept Me­di­phi (www.me­di­phi.com), créé par Léo­nard An­tho­ny, pra­ti­cien en «au­to-dé­ve­lop­pe­ment», mixe bien-être, ap­proche phi­lo­so­phique, hyp­nose et mé­di­ta­tion à tra­vers des consul­ta­tions, confé­rences ou stages coa­chés par des psys, so­phro­logues, er­go­nomes, hyp­no­thé­ra­peutes… Ou comment re­con­nec­ter sa tête et son corps dans une op­tique de mieux-être glo­bal et du­rable pour « se mettre en veille de notre vo­lon­té de tout ana­ly­ser, de tout contrô­ler, être da­van­tage dans le res­sen­ti, af­fi­ner et ap­pro­fon­dir nos per­cep­tions ». L’idée ? « Re­mettre en mou­ve­ment ce qui était fi­gé dans l’exis­tence et lais­ser l’ima­gi­na­tion re­prendre sa place. » Vive le lâ­cher-prise !

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.