La moi­tié du monde est connec­tée à in­ter­net

D'après l'ONU, quelque 3,9 mil­liards de per­sonnes uti­lisent le net.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Économie -

Se­lon les es­ti­ma­tions de l'Union in­ter­na­tio­nale des té­lé­com­mu­ni­ca­tions (UIT), une agence de l'ONU, 51,2 % de la po­pu­la­tion dans le monde se­ra dé­sor­mais connec­tée à in­ter­net, fin 2018. «Il s'agit d'un pas im­por­tant vers une so­cié­té mon­diale de l'in­for­ma­tion plus in­clu­sive», a dé­cla­ré le se­cré­taire gé­né­ral de l'UIT, Hou­lin Zhou, dans un com­mu­ni­qué.

Tou­te­fois, «beau­coup trop de gens dans le monde at­tendent en­core de ré­col­ter les fruits de l'éco­no­mie nu­mé­rique», a-t-il re­le­vé, ap­pe­lant à oeu­vrer pour que «la ré­vo­lu­tion nu­mé­rique ne laisse per­sonne dé­con­nec­té». Se­lon l'UIT, les pays les plus riches connaissent une crois­sance lente et ré­gu­lière de l'uti­li­sa­tion d'in­ter­net, avec dé­sor­mais 80,9 % de la po­pu­la­tion de ces pays qui est connec­tée, contre 51,3 % en 2005. Les gains ont été plus spec­ta­cu­laires dans les pays en dé­ve­lop­pe­ment, où 45,3 % de la po­pu­la­tion est ac­tuel­le­ment connec­tée, contre seule­ment 7,7 % il y a 13 ans. L'Afrique est la ré­gion qui a connu la plus forte crois- sance avec 24,4 % de la po­pu­la­tion connec­tée, contre 2,1 % en 2005, se­lon le rap­port de l'UIT.

Des abon­ne­ments mo­biles plus nom­breux

Le rap­port montre éga­le­ment que le nombre d'abon­ne­ments à la té­lé­pho­nie fixe conti­nue de di­mi­nuer dans le monde en­tier (12,4 % de la po­pu­la­tion dis­po­sant d'une ligne fixe), tan­dis que le nombre d'abon­ne­ments à la té­lé­pho­nie mo­bile dans le monde est main­te­nant su­pé­rieur à la po­pu­la­tion mon­diale. Le nombre d'abon­ne­ments à de la té­lé­pho­nie mo­bile à haut dé­bit a ex­plo­sé, pas­sant de quatre abon­ne­ments pour 100 ha­bi­tants, en 2007, à 69,3 abon­ne­ments au­jourd'hui.

Il existe ac­tuel­le­ment 5,3 mil­liards d'abon­ne­ments ac­tifs à haut dé­bit mo­bile dans le monde, se­lon l'UIT. Ce der­nier in­dique aus­si que la qua­si­to­ta­li­té de la po­pu­la­tion mon­diale (96 %) vit dé­sor­mais à por­tée d'un ré­seau cel­lu­laire mo­bile.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.