Bayern Mu­nich : fi­nie la rotation, des stars sur le banc!

AL­LE­MAGNE Hum­mels, Mar­ti­nez et d'autres di­vas du club mu­ni­chois risquent de grin­cer des dents.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Sports Football -

L'en­traî­neur du Bayern Mu­nich, Ni­ko Ko­vac, a an­non­cé ven­dre­di l'aban­don de son prin­cipe de rotation sys­té­ma­tique, «qui n'a pas fonc­tion­né», au bé­né­fice d'une équipe type de base. «Il y au­ra rotation seule­ment lors­qu'un joueur se­ra bles­sé ou très fa­ti­gué. Pour ceux qui res­tent sur le banc, ce n'est pas agréable mais tout le monde va de­voir s'y faire. Qui que ce­la puisse être.»

Ko­vac tire ain­si les le­çons de la crise de deux mois qui a se­coué le Bayern en oc­tobre-no­vembre et l'a fait re­cu­ler à neuf points du lea- der, Dort­mund, en cham­pion­nat. Plu­sieurs ex­perts et consul­tants es­ti­maient que ce prin­cipe de rotation sys­té­ma­tique n'avait pas per­mis à l'en­traî­neur d'af­fir­mer son au­to­ri­té et que cer­tains des meilleurs joueurs man­quaient aus­si de com­pé­ti­tion.

Pour la pre­mière fois cette sai­son, Ko­vac a an­non­cé, à la veille d'un match, qu'il re­con­dui­rait in­té­gra­le­ment le onze de dé­part de l'équipe vain­queur à Brême (2-1), la se­maine der­nière. Mats Hum­mels et Ja­vi Mar­ti­nez n'en font pas par­tie. Rob­ben, Thia­go et James non plus, mais leur ab­sence était due à leurs bles­sures et l'en­traî­neur n'a pas pré­ci­sé ce qu'il fe­rait d'eux lors­qu'ils se­raient de nou­veau dis­po­nibles.

Les chances des deux in­ter­na­tio­naux fran­çais doivent éga­le­ment être éva­luées en fonc­tion de leur si­tua­tion du mo­ment : King­sley Co­man re­vient après quatre mois de bles­sure et a ef­fec­tué une bonne ren­trée pen­dant une mi-temps contre Brême. Co­ren­tin To­lis­so, griè­ve­ment tou­ché au ge­nou, mi-sep­tembre, est en­core en ré­édu­ca­tion.

«J'ai don­né le temps de jeu né­ces­saire »à tous les pro­fes­sion­nels de l'ef­fec­tif jus­qu'ici, s'est jus­ti­fié Ko­vac. Mais il y a eu des si­tua­tions «où ça ne marche pas et où l'en­traî­neur doit re­voir son avis».

Le Croate a éga­le­ment ex­pli­qué qu'il al­lait conser­ver le sys­tème de jeu mis en place de­puis la vic­toire 5-1 contre Ben­fi­ca en Ligue des cham­pions, le 27 no­vembre, un 4-2-3-1 avec deux mi­lieux dé­fen­sifs, Go­retz­ka et Kim­mich, jouant très près de la dé­fense pour col­ma­ter les brèches.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.