Quatre équipes en un point?

DI­VI­SION NA­TIO­NALE (11e J.) Si Ber­chem l'em­porte à Esch, un res­ser­re­ment s'ef­fec­tue­rait au som­met.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Sports Handball - De notre jour­na­liste Charles Mi­chel

Vain­queur fa­cile ven­dre­di soir de Schif­flange, Käer­jeng a re­joint Esch en tête de Di­vi­sion na­tio­nale. Les Red Boys peuvent en faire au­tant si Ber­chem, de son cô­té, ac­croche l'ac­tuel lea­der.

«Non, ré­pond Mo­rei­ra. On a sor­ti les Red Boys en quart de fi­nale de la Coupe et on vient de battre Du­de­lange. Ce match n'est pas un test. On s'ap­prête à vivre notre deuxième se­maine à l'an­glaise (NDLR : Ber­chem se dé­place mer­cre­di à Käer­jeng en match en re­tard de 9e jour­née).»

DU­DE­LANGE - DIEKIRCH

alors en don­nant du temps de jeu à de jeunes joueurs comme Etute. Ce­la de­mande un peu de temps...»

Si les Du­de­lange et Diekirch oc­cupent ac­tuel­le­ment le même pa­lier, ils ne sont tou­te­fois pas du même stan­ding. Certes, en cas de vic­toire, le CHEV re­vien­drait à une pe­tite lon­gueur du HBD – qui compte un match de re­tard – mais une telle pers­pec­tive ap­pa­raît bien hy­po­thé­tique pour la simple rai­son que de­puis le dé­but de sai­son, les Nor­distes sont forts avec les faibles, faibles avec les forts. Les trois suc­cès ob­te­nus l'ont été aux dé­pens de Schif­flange et Pé­tange, les deux dé­fenses les plus po­reuses de Di­vi­sion na­tio­nale.

Aus­si, ses sept confron­ta­tions face à des membres du Big Five se sont toutes sol­dées par au­tant de dé­faites. Et ce, sur un écart moyen de onze uni­tés. «C'est l'oc­ca­sion de re­trou­ver un peu de confiance et de bien pré­pa­rer le match contre Esch», conclut Ma­le­se­vic qui, dans cette op­tique, lais­se­ra au re­pos Alex­siej Szycz­kow, son ai­lier droit, tou­ché à la cuisse (élon­ga­tion).

PÉ­TANGE - RED BOYS

dis­pa­ru de la cir­cu­la­tion. Pour preuve, mer­cre­di à Schif­flange, Bob Co­lo­vic ne pou­vait comp­ter que sur huit joueurs de champ et deux gar­diens. Et dut se pas­ser des ser­vices de son meilleur bu­teur, Da­vid Gya­fras. Il en au­ra en­core un de moins pour la ré­cep­tion des Red Boys puisque Sa­my Ba­kh­tous est re­te­nu pour rai­sons fa­mi­liales. «Après le match contre Käer­jeng, je vais or­ga­ni­ser une réunion avec les joueurs, confie le tech­ni­cien. On va se dire deux ou trois pe­tites choses les yeux dans les yeux afin de pou­voir pré­pa­rer au mieux le play-down. Ça ne peut pas conti­nuer comme ça...»

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.