Les Bleus veulent leur re­vanche

SKI Dé­ce­vants à Bea­ver Creek, les skieurs de l'équipe de France veulent se re­prendre de­vant leur pu­blic, à Val-d'Isère.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Sports Tennis -

Pin­tu­rault : re­tard à l'al­lu­mage

Le lea­der de l'équipe de France a ter­mi­né 14e du géant de Bea­ver Creek, sa moins bonne place dans la dis­ci­pline (sauf aban­dons) de­puis mars 2014 (18e à Kran­js­ka Go­ra)!

Après éga­le­ment un aban­don ra­pide en sla­lom à Le­vi en no­vembre, et une 16e place en su­per-G sa­me­di à Bea­ver Creek, Alexis Pin­tu­rault doit vé­ri­ta­ble­ment lan­cer sa sai­son sur une piste qu'il af­fec­tionne, lui le te­nant du titre dans la sta­tion sa­voyarde : «La piste a beau­coup de pente, je suis un ath­lète qui a tou­jours ai­mé la tech­ni­ci­té, les murs et ici on a presque que ça. C'est cer­tai­ne­ment pour ça que j'ai bien réus­si ici», a-t-il in­di­qué en confé­rence de presse, alors qu'il avait éga­le­ment ga­gné en 2016.

Muf­fat-Jean­det :

à la mai­son

Li­cen­cié au club de la sta­tion, Vic­tor Muf­fat-Jean­det es­père briller à do­mi­cile, alors qu'il se sent plus fort que ja­mais. Il avait en­four­ché à la toute fin du sla­lom de Le­vi alors qu'il jouait le po­dium, avant de va­li­der son meilleur ré­sul­tat en su­per-G (18e) puis un géant cor­rect à Bea­ver Creek (10e) : «Le point le plus im­por­tant, c'est de cou­rir à la mai­son, c'est une chance, il faut s'en ser­vir (...) Par rap­port à la piste, j'aime son cô­té ri­gueur et com­bat. Ça me convient plu­tôt bien c'est une piste ou il faut faire par­ler son coeur et ses tripes», a-t-il sou­li­gné en confé­rence de presse.

Faivre en veut en­core plus

Meilleur Fran­çais dans le Co­lo­ra­do, Ma­thieu Faivre ne veut pas se sa­tis­faire de cette 7e place ini­tiale : «C'est ni très bien ni mau­vais. C'est une place que je prends avec plai­sir, c'est le bon che­min, la bonne voie.» Après une sai­son dif­fi­cile, Faivre es­père re­trou­ver son rang, lui qui avait fi­ni 2e du globe de géant en 2017.

Fa­na­ra, la der

Tho­mas Fa­na­ra s'élance pour la der­nière fois de sa car­rière sur la piste de la Face de Bel­le­varde. Le skieur de Praz-sur-Ar­ly, riche de 10 po­diums en Coupe du monde, tous en géant, met­tra un terme à sa car­rière à la fin de la sai­son : «Ici, il y a une éner­gie po­si­tive. Cette der­nière il faut que ça reste un plai­sir, une fête, j'ai en­vie de faire bien», s'est ré­joui le skieur de 37 ans loué par ses pairs pour sa tech­nique d'or­fèvre.

Fi­nir dans les 30

Les autres Bleus, Cy­prien Sar­ra­zin, Steve Mis­sillier et Thi­baut Fa­vrot ont pour ob­jec­tif de fi­nir par­mi les 30 meilleurs, afin de se qua­li­fier en 2e manche et de mar­quer des points en Coupe du monde, qui valent cher en ski pour ob­te­nir de meilleurs dos­sards.

Des chutes de neige sont at­ten­dues ce week-end, no­tam­ment dans la nuit de sa­me­di à di­manche, jour du sla­lom.

Sa­me­di : géant

Di­manche : sla­lom

Pin­tu­rault veut lan­cer sa sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.