Une bonne chose de faite!

EU­RO-2022 (QUA­LI­FI­CA­TIONS) Ul­tra­do­mi­na­teur, le Luxem­bourg a ob­te­nu son troi­sième suc­cès, hier face à la Grande-Bre­tagne (29-19). Il dis­pu­te­ra donc les bar­rages pré­vus nor­ma­le­ment en jan­vier 2020.

Le Quotidien (Luxembourg) - - Sports Handball - De notre jour­na­liste Charles Mi­chel

Ni l'Ir­lande, ni la Bul­ga­rie, ni la Grande-Bre­tagne ne sont par­ve­nues à faire dou­ter le Luxem­bourg du­rant ce week-end. Dans un an, il ten­te­ra de ga­gner son billet pour la deuxième phase qua­li­fi­ca­tive, celle où les grandes na­tions entrent en lice.

Voi­là, c'est fait! Hier, et à l'is­sue de trois jours de com­pé­ti­tion face à l'Ir­lande, la Bul­ga­rie et la Grande-Bre­tagne, le Luxem­bourg s'est qua­li­fié pour les bar­rages qua­li­fi­ca­tifs de l'Eu­ro-2022 pré­vus en jan­vier pro­chain. Où et contre qui? Deux ques­tions pièges aux­quelles ne se ha­sar­da pas Ni­ko­la Ma­le­se­vic, le sé­lec­tion­neur : «J'ai vu le texte mais, fran­che­ment, je n'ai pas tout com­pris. C'est mieux d'al­ler voir un membre de la fé­dé­ra­tion...»

Chris­tian Sch­mitt, secrétaire gé­né­ral de la FLH, éclaire notre lan­terne sans pour au­tant dis­si­per toutes les ombres d'une com­pé­ti­tion au mo­dus ope­ran­di bien abs­cons. Et pour cause, ce­lui-ci n'a pas été clai­re­ment éta­bli avant le dé­but de cette pre­mière phase de qua­li­fi­ca­tion. Ain­si, sait-on que ces bar­rages réuni­ront six na­tions. Deux is­sues de cette pre­mière phase qua­li­fi­ca­tive : Luxem­bourg et Chypre, vain­queurs res­pec­tifs des groupe A et B. Après, ça se corse : les re­joignent les trois équipes les moins bien clas­sées de la deuxième étape qua­li­fi­ca­tive de... l'Eu­ro-2020 qui s'achè­ve­ra à la mi-juin. Avec, ac­tuel­le­ment, zé­ro point au comp­teur, le Ko­so­vo, la Tur­quie, la Fin­lande, l'Es­to­nie, la Rou­ma­nie, la Li­tua­nie et l'Ita­lie sont plu­tôt bien par­tis... Reste, vous l'au­rez cal­cu­lé, une der­nière place à dis­tri­buer. L'EHF, au don consom­mé pour com­pli­quer un peu les choses, a dé­ci­dé de l'at­tri­buer au vain­queur, te­nez-vous bien, de la pro­chaine édi­tion de l'Emer­ging Na­tions. Ce qui re­vient à mé­lan­ger tout et n'im­porte quoi dans la me­sure où cette épreuve, ré­ser­vée aux moins de 24 ans (trois joueurs de plus de 24 ans sont au­to­ri­sés), est or­ga­ni­sée par... l'IHF.

«Faut pas croire que c'est si fa­cile...»

Reste la ques­tion du lieu. Le pays or­ga­ni­sa­teur se­ra pro­ba­ble­ment dé­si­gné lors d'un ti­rage au sort. Si le pays dé­si­gné ne sou­haite pas jouer les hôtes de cé­ré­mo­nie, ce se­ra au sui­vant dans la liste. Le Luxem­bourg ne se­rait pas contre l'idée d'ou­vrir une nou­velle fois ses portes. «On com­mence à être ro­dé», dé­clare Ro­main Scho­ck­mel, le pré­sident de la FLH. D'ailleurs, les ob­ser­va­teurs de l'EHF pré­sents ce week-end nous ont fé­li­ci­tés pour l'or­ga­ni­sa­tion et notre lo­gis­tique.»

Deux points sup­plé­men­taires ve­nant s'ajou­ter aux six autres gla­nés cette fois sur le par­quet. Un car­ton plein mé­ri­té au vu des pres­ta­tions des hommes de Ni­ko­la Ma­le­se­vic. «Faut pas croire que c'est si fa­cile... Qu'il suf­fit d'en­trer sur le ter­rain pour ga­gner de 10 ou 15 buts», lâche le sé­lec­tion­neur sou­cieux de ne pas ba­na­li­ser la per­for­mance de ses hommes. «Ils ont dé­mon­tré, et avec la ma­nière, leur su­pé­rio­ri­té. Et ont mon­tré qu'ils mé­ri­taient d'évo­luer face à des ad­ver­saires d'un autre ca­libre», dé­clare le tech­ni­cien dont c'était la grande pre­mière en com­pé­ti­tion of­fi­cielle à la tête de l'équipe na­tio­nale mes­sieurs.

Hier soir, au coup de sif­flet fi­nal, Chris­tian Bock et les siens sont al­lés sa­luer les sup­por­ters du M-Block ve­nus les sou­te­nir. À son re­tour, des gouttes de sueur per­lant sur son vi­sage, l'Eschois sou­rit lors­qu'on lui de­man­da s'il se­rait de la par­tie, en jan­vier pro­chain : «Comme je l'ai dit l'an der­nier, il ne faut ja­mais dire ja­mais...»

Le Luxem­bourg s'est sen­ti pous­ser des ailes ce week-end avec le sou­tien des sup­por­ters du M-Block.

Newspapers in French

Newspapers from Luxembourg

© PressReader. All rights reserved.