Luxemburger Wort

Il y a une vie après la pandémie

-

Esch-sur-alzette. «Nous n’allons pas tout de suite parler du Covid19, il m’importe davantage de s’intéresser aux êtres humains», explique Carole Lorang, la directrice du Théâtre municipal d’esch-suralzette, lors de la présentati­on de la saison 2020-21. Après des semaines d’arrêt complet de ses activités, l’institutio­n eschoise veut, à partir de septembre, avant tout rattraper le temps perdu. Certaines nouvelles orientatio­ns, initiées l’année passée et stoppées prématurém­ent à cause de la crise sanitaire, seront dans les mois suivants développée­s dans le but de renforcer la place et le rôle du théâtre dans la ville. thi ►

Kultur, page 23

Newspapers in German

Newspapers from Luxembourg