Com­ment se soi­gner en se fai­sant plai­sir...

Côte Nord - - SEVEN COLOURS MILLÉSIME COLLECTION -

L’idée des va­cances dans un re­sort rime avec plage, mer, ac­ti­vi­tés spor­tives, plats gour­mands ; tout pour se faire plai­sir et ou­blier le stress quo­ti­dien. Le re­tour est par­fois dou­lou­reux mais si on en a pro­fi­té pour faire du bien à son corps et à son es­prit, on peut gar­der pen­dant long­temps les avan­tages des va­cances. C’est ce que pro­pose He­ri­tage Le Tel­fair Golf & Well­ness Re­sort à tra­vers son Se­ven Co­lours Mil­lé­sime Col­lec­tion. Avec une phi­lo­so­phie met­tant en avant l’in­di­vi­du et pro­po­sant une ap­proche per son­na­li­sée et ho­lis­tique, Se­ven Co­lours ouvre l’ac­cès au bien- être en pas­sant par un ri­tuel com­plet in­té­grant dif­fé­rentes pra­tiques al­lant des mas­sages au yo­ga, de l’os­téo­pa­thie au rei­ki, du tai- chi à la chro­mo­thé­ra­pie, pui­sant dans des croyances orien­tales an­ces­trales is­sues de l’hin­douisme, du boud­dhisme ou du qi gong fon­dé sur l’har­mo­ni­sa­tion des cha­kras ( ou éner­gies). « Jus­qu’ici la no­tion de bien- être était as­so­ciée à un mas­sage type choi­si dans un me­nu. De nos jours, il faut comp­ter aus­si le yo­ga, le tai- chi, le qi gong, le tra­vail éner­gé­tique, le ma­gné­tisme, le rei­ki, l’os­téo­pa­thie, le tra­vail émo­tion­nel au tra­vers d’un type de yo­ga, des sor­ties dans la na­ture, pour se re­con­nec­ter au mo­ment

pré­sent etc. Mais il ne s’agit pas seule­ment de faire une ac­ti­vi­té, il y a un pro­gramme que nous ap­pe­lons Well­ness Bliss et qui dure une se­maine, avec une ac­ti­vi­té par jour » , nous ex­plique Ma­thieu Gos­sart, Well­ness Ma­na­ger. L’ex­pé­rience com­mence par une in­vi­ta­tion à une con­sul­ta­tion gra­tuite d’une ving­taine de mi­nutes avec

ce der­nier qui est os­téo­pathe de for­ma­tion. « À par­tir du diag­nos­tic, on met en place un pro­gramme sur me­sure à par­tir de la carte du spa. Par exemple, pour quel­qu’un qui souffre du bas du dos et qui est hy­per stres­sé, qui res­sent le be­soin de se ré­orien­ter dans sa vie, nous com­men­ce­rons par un dé­blo­cage en os­téo­pa­thie, puis du yo­ga où on se di­ri­ge­ra vers une lé­gère hyp­nose pour éloi­gner cette peur de se pro­je­ter dans quelque chose de nou­veau. On ap­prend aux gens à cer­ner leurs peurs pro­fondes, et une fois qu’ils les ont com­prises, ce­la de­vient plus fluide et leur donne en­vie d’avan­cer. On suit la per­sonne au jour le jour et, au bout de trois jours, on ré­ajuste le pro­gramme s’il y a lieu » . Une di­zaine d’ex­perts en so­phro­lo­gie, en res­pi­ra­tion, en stret­ching, en Pi­lates, en os­téo­pa­thie, en ma­gné­tisme, en en­traî­ne­ment phy­sique, en rei­ki, en yo­ga et en dié­té­tique ap­portent leur contri­bu­tion dans ce pro­gramme. « Au­cune pra­tique n’est meilleure qu’une autre, cha­cune tra­vaille sur le corps hu­main d’une fa­çon dif­fé­rente pour ar­ri­ver au même but : que les

gens com­prennent à quel en­droit ils doivent tra­vailler. Tous les or­ganes du corps sont im­por­tants et re­liés et si l’un ne fonc­tionne pas, ce­la se ré­per­cute sur les

autres » , ex­plique le Well­ness Ma­na­ger. Seize thé­ra­peutes se joignent à cette équipe pour mettre en ap­pli­ca­tion le pro­gramme. Mais at­ten­tion, il

ne s’agit nul­le­ment d’en­trer en cure. « La no­tion de plai­sir reste au centre des ac­ti­vi­tés. On fait des choses

« waouh » , mais on se soigne sans s’en rendre compte. Il y a plu­sieurs pi­liers pour trai­ter les gens que ce soit sur le plan phy­sique, men­tal, spi­ri­tuel ou émo­tion­nel. Une nu­tri­tion­niste pro­pose aus­si des plats qui sont à la fois gour­mands et sains. On est dans la phy­to­thé­ra­pie ; on uti­lise des ali­ments pour vous soi­gner » , as­sure Ma­thieu Gos­sart. Le pro­gramme du Se­ven Co­lours Mil­lé­sime Col­lec­tion ne s’ap­plique pas seule­ment au sé­jour. « On est aus­si dans l’ap­pren­tis­sage, c’est- à- dire que quand vous re­par­tez, vous sa­vez com­ment vous de­vez fonc­tion­ner dé­sor­mais. Il y a un sui­vi par mail et par Skype s’il y a lieu ; du coup, les gens re­viennent souvent pour trois se­maines au lieu de deux » . L’avan­tage du pro­gramme du spa de He­ri­tage Le Tel­fair Golf & Well­ness Re­sort, c’est qu’il offre une vé­ri­table cou­pure du quo­ti­dien. Le centre en lui- même en un sanc­tuaire et dès qu’on y entre, on se sent même éloi­gné du reste du re­sort. Na­ture, plans d’eau, arbres à l’âge in­dé­fi­nis­sable dans les­quels se cachent les pic- pics, moi­neaux, condés et autres oi­seaux, fleurs odo­rantes, ac­cueil et ser­vice ty­pi­que­ment mau­ri­ciens, tout est en place pour vous ga­ran­tir un pas­sage re­laxant et in­ou­bliable. Dans ce spa aux pres­ta­tions d’ex­cep­tion, l’offre bien- être est to­ta­le­ment abou­tie, au coeur du spa mais aus­si sur tout le do­maine. En ef­fet, vous pou­vez aus­si faire la marche- vi­ta­li­té au coeur d’He­ri­tage Na­ture Re­serve, ou choi­sir un me­nu bien- être en chambre ( pré­pa­ra­tion du bain, par­fum d’oreiller, pro­gramme té­lé­vi­sé de mé­di­ta­tion, chaîne de mu­sique de re­laxa­tion). Bref, tout ce dont vous pou­vez rê­ver pour un sé­jour à nul autre pa­reil.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.