Dans les « Ruines His­to­riques de Balaclava »

Côte Nord - - MARITIM RESORT & SPA MAURITIUS -

Le Ma­ri­tim Re­sort & Spa Mau­ri­tius est souvent la convoi­tise de gour­mets, de ceux ayant be­soin d’une re­con­nexion avec leur corps et leur es­prit et d’une pause re­vi­go­rante. Mais sa­viez- vous que cet hô­tel 5 étoiles abrite, sur son site unique de 25 hec­tares, un mo­nu­ment na­tio­nal da­tant du XIIIe siècle, à sa­voir les « Ruines His­to­riques de Balaclava » ? Un sé­jour dans cet hô­tel vous per­met­tra de pro­fi­ter de ce ma­gni­fique site et de faire un plon­geon dans le pas­sé pour mieux connaître son His­toire.

Le Ma­ri­tim Re­sort & Spa Mau­ri­tius pos­sède des atouts éton­nants qui font de cet hô­tel le lieu idéal pour des va­cances, une pause gour­mande ou pour pro­fi­ter d’une ba­lade à che­val pro­po­sée par le centre équestre. Mais il existe peu d’hô­tels à Mau­rice qui peuvent se flat­ter d’abri­ter dans leurs jar­dins un site his­to­rique. En ef­fet, le do­maine dans le­quel est lo­vé le Ma­ri­tim Re­sort & Spa Mau­ri­tius com­prend un in­té­rêt ex­clu­sif : les « Ruines de Balaclava » da­tant du XVIIIe siècle, clas­sées mo­nu­ment na­tio­nal et fai­sant par­tie de l'hé­ri­tage his­to­rique de Mau­rice. Si ces ves­tiges pou­vaient par­ler, ils vous re­plon­ge­raient dans le pas­sé, vers 1740, l’époque à la­quelle

un ar­se­nal na­val fut construit par le gou­ver­neur fran­çais, Ma­hé de La­bour­don­nais. Il faut sa­voir que le lieu fut sur­nom­mé Baie des Tor­tues par les Hol­lan­dais à cause des cen­taines de tor­tues de mer qui ve­naient pondre sur la plage im­ma­cu­lée et dont les ma­rins étaient friands. Outre les tor­tues, la baie abri­tait à l'époque une ma­gni­fique fo­rêt d'ébé­niers, dont le bois pré­cieux était très re­cher­ché en Eu­rope. Il joua un rôle im­por­tant dans la co­lo­ni­sa­tion de l'île Mau­rice. C’est sans doute la na­ture pro­té­gée de cette baie pro­fonde en forme de gou­lot qui lui a va­lu le sur­nom mal­gache de Balaclava. Des at­tri­buts ap­pré­ciés de­puis des siècles par les ma­rins de pas­sage, qui en ont fait l’un de leurs ports d’at­tache pré­fé­rés lors­qu’ils na­vi­guaient dans les pa­rages de l’île. Ce que sont de­ve­nues au­jourd’hui les « Ruines His­to­riques de Balaclava » , est le ré­sul­tat d’une ex­plo­sion en 1774 qui avait fait de nom­breuses vic­times et qui dé­trui­sit les bâ­ti­ments à l’ex­cep­tion de la scie­rie et du mou­lin à blé. Afin de four­nir de l’eau aux ate­liers, une digue fut cons­truite sur la ri­vière Ci­tron en 1743. Elle existe en­core au­jourd’hui. La pro­prié­té fut ra­che­tée à deux re­prises avant la re­lance du mou­lin. Elle pos­sé­dait une dis­tille­rie de rhum, consi­dé­rée à l’époque comme étant la plus mo­derne de l’île, ain­si que de six fours à chaux. L’ac­ti­vi­té à la Baie aux Tor­tues di­mi­nua pro­gres­si­ve­ment à la fin du XIXe siècle, avant de re­prendre vie avec l’ou­ver­ture de l’hô­tel en 1990. Les ruines bien conser­vées de l’an­cien mou­lin, la dis­tille­rie et le bar­rage ont été dé­cla­rés mo­nu­ments na­tio­naux et font par­tie du pa­tri­moine mau­ri­cien. Au­jourd’hui, les « Ruines His­to­riques de Balaclava » offrent une nou­velle pers­pec­tive d’ap­pré­cia­tion grâce au Châ­teau Mon Dé­sir, res­tau­rant à la carte si­tué au coeur du do­maine du Ma­ri­tim, et of­frant une cui­sine gas­tro­no­mique avec des spé­cia­li­tés de l’océan In­dien et in­ter­na­tio­nales. Sa vaste ter­rasse jouit d’une vue im­pre­nable sur ce pa­tri­moine na­tio­nal et le cadre se prête à un dé­li­cieux mo­ment ro­man tique. Là en­core, un brin d’his­toire s’im­pose. Ce res­tau­rant fut construit en 2009, lors de la ré­no­va­tion de l’hô­tel, sur la ré­plique d’une mai­son co­lo­niale, il a été nom­mé d’après la splen­dide mai­son de cam­pagne « Mon Dé­sir » de Pierre Adolphe Wie­hé, un riche mar­chand de Port- Louis, pro­prié­taire de toute la ré­gion de Balaclava au XIXe siècle. Ce site his­to­rique contri­bue in­dé­nia­ble­ment au pres­tige de l’hô­tel qui le met en va­leur grâce à une ré­no­va­tion réus­sie. L’en­droit peut ac­cueillir de nom­breux évè­ne­ments. Votre sé­jour au Ma­ri­tim Re­sort & Spa Mau­ri­tius vous per­met­tra, non seule­ment de dé­cou­vrir l’his­toire des « Ruines His­to­riques de Balaclava » , mais aus­si celle de la Baie aux Tor­tues, site re­con­nu comme le pre­mier parc ma­rin pro­té­gé de l’île, où ré­sonne aus­si les ca­nons de l’his­toire car elle a été le théâtre d’une in­va­sion man­quée de l’île par les An­glais en 1748.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.