Bubble Lodge

Com­mu­niez avec la na­ture en toute quié­tude

Côte Nord - - ILE AUX CERFS -

Ima­gi­nez vous en­dor­mir sous les étoiles ; ima­gi­nez pour seul bruit, la mu­sique du vent dans les branches d’un ba­nian, et au loin, le cla­que­ment des vagues ; ima­gi­nez vous fondre dans la na­ture jus­qu’à ou­blier la pré­sence hu­maine… Tout ce­la, sans sa­cri­fier le plai­sir d’un dî­ner ser­vi dans un cadre ro­man­tique, sans connaître les désa­gré­ments des mous­tiques et, sur­tout, en toute sé­cu­ri­té. Ne rê­vez plus, cette ex­pé­rience, Sun Re­sorts vous la pro­pose grâce aux Bubble Lodges ré­cem­ment ins­tal­lés sur l’île aux Cerfs. C arte pos­tale de l’île Mau­rice, l’île aux Cerfs est gé­rée par le groupe Sun Re­sorts qui en dé­die une par­tie au grand pu­blic pour les ac­ti­vi­tés liées à la mer et à la plage, et une autre par­tie aux ama­teurs de golf sur un des plus beaux par­cours de l’île des­si­né par Bern­hard Lan­ger. C’est le Golf Club de l’île aux Cerfs qui gère les Bubble Lodges, puis­qu’il y en a trois, qui sont si­tués en marge du par­cours. On s’y rend d’ailleurs comme pour jouer une par­tie de golf, en pre­nant le ba­teau à Pointe Mau­rice, un peu avant le Shan­gri- La’s Le Touess­rok. Après la tra­ver­sée qui dure cinq mi­nutes, on est ac­cueilli par le per­son­nel du golf club et le check- in se fait comme dans un hô­tel, sauf que l’on ne voit presque pas d’autres clients. Une fois les ex­pli­ca­tions et les ins­truc­tions re­çues, vous avez le Lodge, et la moi­tié de l’île, pour vous tout seul. Par­cou­rez le green pour ad­mi­rer le cou­cher du so­leil aus­si beau mais dif­fé­rent de la côte ouest, er­rez sur la plage du Fli­bus­tier pour une ré­mi­nis­cence de l’île Mau­rice d’avant la co­lo­ni­sa­tion. Très vite, vous vous sen­tez im­mer­gé dans une na­ture apai­sante et ré­gé­né­ra­trice. L’ex­pé­rience se pro­longe à l’in­té­rieur du lodge com­po­sé de grosses bulles en ma­tière trans­pa­rente et re­nou­ve­lable qui vous per­met de vous fondre dans la na­ture. « La par­ti­cu­la­ri­té du Bubble Lodge, par rap­port à toutes les offres « Eco » , c'est de pou­voir pro­fi­ter du spec­tacle de la na­ture de­puis son lit, à 360° : il y a une mise en lu­mière du vé­gé­tal, l’ob­ser­va­tion des étoiles, le bruit des ani­maux. L'autre par­ti­cu­la­ri­té est d'être à 100% à l'abri des mous­tiques, lé­zards, arai­gnées, car la ‘ Bubble’ est en­tiè­re­ment fer­mée ( un sas de deux portes à fran­chir). Tout en étant fer­mé, l'air est re­nou­ve­lé huit fois par heure ( toutes les 7 mi­nutes), et pour le plus grand confort, le Bubble Lodge est cli­ma­ti­sé ( pas d'hu­mi­di­té) » , ex­plique Laurent Gi­rard, fon­da­teur et di­rec­teur de Bubble Lodge.

Après une pre­mière ins­tal­la­tion à Bois Ché­ri, dans le centre de l’île, il a choi­si de s’as­so­cier avec Sun Re­sorts pour po­ser ses « bulles » sur l’île aux Cerfs. « Nous avons choi­si cette île ico­nique pour la beau­té des lieux ( golf, la­gon), une na­ture à faire dé­cou­vrir au- de­là des gol­feurs, et parce que Bubble Lodge est une so­lu­tion d'hé­ber­ge­ment mo­bile, lé­gère, qui ne laisse au­cune trace sur l'en­vi­ron­ne­ment, et de ce fait, qui s'ins­crit plus fa­ci­le­ment dans des lieux où les construc­tions

ne sont pas au­to­ri­sées » . Le Bubble Lodge de l’île aux Cerfs pro­fite aus­si de la struc­ture de res­tau­ra­tion exis­tante afin de ga­ran­tir un ser­vice com­plet et de qua­li­té à la clien­tèle. En outre, une ini­tia­tion au golf est in­cluse dans toute ré­ser­va­tion. Si vous vous po­sez des ques­tions sur la so­li­di­té des struc­tures, sa­chez que seuls des ob­jets conton­dants pour­raient cau­ser un risque. « Mais

la ‘ Bubble’ res­te­ra en place même si la mem­brane est per­cée » , as­sure Laurent Gi­rard. D’ailleurs, les so­lu­tions tech­niques adop­tées ga­ran­tissent la sé­cu­ri­té to­tale du client : bat­te­ries de se­cours, in­suf­fla­teurs ( blo­wers) sur­di­men­sion­nés per­mettent de te­nir la mem­brane dans toutes les condi­tions. « Des vents jus­qu'à 100 km/ h sont per­mis : au- de­là, la struc­ture doit être dé­mon­tée, re­pliée, et le client re­lo­gé ( en cas de cy­clone). Tous chocs de branches ou autres ob­jets, d'en­fant qui vou­drait ta­per sur les pa­rois, ne pose pas de pro­blème ( ef­fet re­bond) » . Convain­cus ? Alors, qu’at­ten­dez- vous pour cette es­ca­pade ro­man­tique unique ? In­for­ma­tions et ré­ser­va­tions www. bubble- lodge. com

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.