Ve­ran­da Paul et Vir­gi­nie ré­com­pen­sé pour des per­for­mances ex­cep­tion­nelles

Côte Nord - - CARNET -

Les em­ployés de l’hô­tel­le­rie mau­ri­cienne sont un élément clé dans le choix des tou­ristes qui re­viennent dans notre île. C’est le pos­tu­lat du mi­nistre de Tou­risme Anil Gayan qui en fai­sait état lors des 4e VLH Ex­cel­lence Awards te­nus le 30 sep­tembre der­nier dans le cadre en­chan­teur de la De­meure Saint An­toine. C’est la rai­son pour la­quelle le groupe Ve­ran­da Lei­sure and Hos­pi­ta­li­ty ( VLH) or­ga­nise cette cé­ré­mo­nie pour en­cou­ra­ger et ré­com­pen­ser les ef­forts et la per­for­mance des 1 800 em­ployés du groupe, a ex­pli­qué Fran­çois Ey­naud, CEO de VLH. Cette an­née, c’est le dé­voue­ment et la qua­li­té de ser­vices des em­ployés du fraî­che­ment ré­no­vé Ve­ran­da Paul et Vir­gi­nie qui leur ont per­mis de dé­cro­cher le très convoi­té Chair­man’s Award.

F

ran­çois Ey­naud, CEO de Ve­ran­da Lei­sure & Hos­pi­ta­li­ty, qui fê­tait ce même jour sa dixième an­née dans le groupe, a fiè­re­ment re­mer­cié et fé­li­ci­té les em­ployés pour leur dé­voue­ment. Il a éga­le­ment mis l’ac­cent sur les suc­cès du

groupe pour cette an­née : « Nous avons réus­si cette an­née de belles ré­no­va­tions : Ve­ran­da Paul & Vir­gi­nie, He­ri­tage Le Tel­fair, He­ri­tage Awa­li, He­ri­tage Le Châ­teau et celle de Ve­ran­da Ta­ma­rin qui est en cours. Plus d’un mil­liard de rou­pies d’in­ves­tis­se­ment sur deux ans dans la qua­li­té en comp­tant les tra­vaux d’em­bel­lis­se­ment de la plage et du la­gon de Bel Ombre » . Le CEO de VLH a rap­pe­lé que l’hô­tel­le­rie mau­ri­cienne est pas­sée par un creux du­rant ces dix der­nières an­nées et elle connaît un nou­veau souffle de­puis 2015. « Notre in­dus­trie est en pleine mu­ta­tion, une mu­ta­tion ra­pide qui nous oblige à être plus ri­gou­reux, plus poin­tus et

plus pro­fes­sion­nels. Elle se ré­in­vente pour s’adap­ter à l’évo­lu­tion des voya­geurs, à l’évo­lu­tion de la dis­tri­bu­tion et de la com­mu­ni­ca­tion » . Fran­çois Ey­naud a fait état d’une aug­men­ta­tion des re­cettes de 15 % dans l’in­dus­trie, en par­tie due à l’ou­ver­ture de l’ac­cès aé­rien. Tou­te­fois, il n’a pas man­qué de sou­li­gner les dé­fis aux­quels Mau­rice reste confron­té, no­tam­ment la hausse des prix du pé­trole qui va af­fec­ter le prix des billets long- cour­rier, la di­gi­ta­li­sa­tion qui peut être per­tur­ba­trice même si ce monde main­te­nant hy­per connec­té pré­sente de belles op­por­tu­ni­tés pour les opé­ra­teurs qui dé­ve­loppent les bonnes stra­té­gies, et l’en­vi­ron­ne­ment et la pé­nu­rie d’em­ployés dans l’in­dus­trie hô­te­lière. Le CEO de VLH a af­fir­mé la vo­lon­té du groupe de va­lo­ri­ser le ca­pi­tal hu­main et a an­non­cé une aug­men­ta­tion de 30 % du bud­get de for­ma­tion et l’ou­ver­ture pro­chaine d’un centre de for­ma­tion pour le spa ain­si qu’une Trai­ning Aca­de­my à Bel Ombre afin de for­mer les ha­bi­tants des vil­lages du sud. Quant à Phi­lippe Es­pi­ta­lier- Noël, CEO de Ro­gers et Chair­man de VLH, il a af­fir­mé sa fier­té du par­cours du groupe et a re­mer­cié les em­ployés pour leur loyau­té. Il a mis l’ac­cent sur l’im­por­tance de Ve­ran­da Re­sorts, pi­liers de VLH, qui a per­mis de lan­cer He­ri­tage Re­sorts.

L’é­quipe du Paul et Vir­gi­nie avec le Chair­man du groupe, Phi­lippe Es­pi­ta­lier- Noël.

Le CEO de VLH, Fran­çois Ey­naud fé­li­ci­tant Ra­vi Kan­hye, « Most ins­pi­ring team lea­der » .

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.