Quand gas­tro­no­mie et opé­ra se ma­rient

Côte Nord - - GASTRONOMIE -

Au coeur du Do­maine de Bel Ombre, He­ri­tage Le Châ­teau de­vient de plus en plus le lieu par ex­cel­lence des évé­ne­ments d’ex­cep­tion. Avec la ma­jes­té de l'in­ten­dance cen­te­naire, la ter­rasse du châ­teau don­nant une vue pa­no­ra­mique sur le golf, ses jar­dins à la fran­çaise au style pa­na­ché, où mas­sifs et fleurs donnent le sen­ti­ment d’une di­ver­si­té ex­tra­or­di­naire, son sa­lon à l’an­cienne, sa boi­se­rie fine où s’en­tre­mêlent les lustres vé­ni­tiens, les ta­bleaux, les vieux mi­roirs, l’ar­gen­te­rie et les vases de por­ce­laine, le lieu était tout in­di­qué pour une grande pre­mière : un dî­ner avec au me­nu la gas­tro­no­mie ita­lienne et l’opé­ra.

Aux four­neaux, le chef étoi­lé Giu­seppe Cos­ta, ai­dé par le chef du Châ­teau, Da­ny Lo­choo, et son équipe et, pour la par­tie mu­si­cale, les élèves du Con­ser­va­toire de Mu­sique Fran­çois Mit­ter­rand : le ré­sul­tat était tout sim­ple­ment ex­quis. Cette soi­rée res­te­ra gra­vée dans la mé­moire de tous ceux pré­sents. Le ma­riage de la gas­tro­no­mie ita­lienne et de l’opé­ra semble avoir sé­duit plus d’un puisque des de­mandes de ré­ser­va­tions avaient dû être re­fu­sées. Ce ma­riage pour le chef Giu­seppe est tout na­tu­rel car « l’Ita­lie c’est une terre de culture, d’opé­ra, de mu­sique et de bonne cui­sine ; c’est nor­mal d’écou­ter de la mu­sique en man­geant » , ex­plique- t- il avec un grand sou­rire qui di­sait long sur son état d’es­prit. « Je me sens à Mau­rice comme chez moi, en Si­cile, et j’ap­pré­cie beau­coup les Mau­ri­ciens que j’ai ren­con­trés. Je com­prends mieux leur per­son­na­li­té avec la belle am­biance et le cli­mat que vous avez. Nos cul­tures sont si­mi­laires » , af­firme- il.

Giu­seppe Cos­ta a trou­vé en Da­ny Lo­choo un chef qui a la même fa­çon de tra­vailler, qui est aus­si pas­sion­né et qui a la même culture gas­tro­no­mique. C’est ain­si qu’il a pré­sen­té un me­nu com­mun aux deux pays avec dans le fond des pro­duits du ter­roir lo­cal, cerf, thon et ba­bonne no­tam­ment, et dans la forme la tra­di­tion si­ci­lienne re­vi­si­tée qui est à la carte de son res­tau­rant. Car Giu­seppe n’aime pas dé­for­mer les plats et in­siste pour faire connaître les sa­veurs an­ciennes avec une re­cherche ju­di­cieuse des in­gré­dients. Ce qui donne à chaque plat une ex­pé­rience vi­suelle et gus­ta­tive unique que la mu­sique de Ver­di, Mo­zart ou en­core Puc­ci­ni a su­bli­mé grâce aux voix bien ro­dées de la cho­rale du Con­ser­va­toire de Mu­sique Fran­çois Mit­ter­rand. Une ex­pé­rience dé­fi­ni­ti­ve­ment à re­nou­ve­ler à He­ri­tage le Châ­teau et nulle part ailleurs.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.