L’éton­nante créa­ti­vi­té du chef Yu

Côte Nord - - GASTRONOMIE -

Lors d’un dî­ner avec me­nu ac­cord mets et vins, nous avons eu l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir une des meilleures tables du nord de l’île, l’Ar­chi­pel des Sa­veurs et un jeune chef au ta­lent pro­di­gieux, Ayu­shi Goo­roo­churn, plus connue comme Yu. Le cadre ex­cep­tion­nel du res­tau­rant était pro­pice au ma­riage des vins pro­po­sés par E. C. Oxen­ham et la cui­sine fu­sion du chef Yu.

Chef Yu est sans nul doute le plus jeune chef femme à di­ri­ger une cui­sine à Mau­rice. Elle est à la tête d’une équipe de neuf per­sonnes, dont huit hommes qu’elle di­rige dans le dia­logue mais avec une né­ces­saire fer­me­té. Il faut dire qu’en dé­pit de son jeune âge, elle a dé­jà une belle ex­pé­rience pour avoir tra­vaillé à Mau­rice au res­tau­rant Ca­se­la, à He­ri­tage Le Tel­fair et à l'hô­tel La­bour­don­nais, mais aus­si en France, à Ba­li et pour une com­pa­gnie de croi­sières in­ter­na­tio­nale. Avec un di­plôme na­tio­nal su­pé­rieur en arts cu­li­naires, elle a gra­vi les éche­lons de chef de par­tie à sous- chef en un rien de temps. Elle ap­porte main­te­nant sa pas­sion créa­trice à la table de l’Ar­chi­pel des Sa­veurs qui a été re­pris par le couple Aros de­puis main­te­nant une an­née. « Nous avons trou­vé en elle le chef que nous cher­chions, à la fois créa­tive et ou­verte à la dis­cus­sion. Nous avons sou­hai­té faire un res­tau­rant pri­vi­lé­giant la qua­li­té et la fraî­cheur des pro­duits et chef Yu « s’éclate » lit­té­ra­le­ment à tra­vers les créa­tions qu’elle nous pro­pose. Nous en dis­cu­tons et, en gé­né­ral, ce qu’elle met dans l’as­siette nous sé­duit » , dé­clare Cé­dric Aros. Sé­duc­tion est en ef­fet le sen­ti­ment qui vient à l’es­prit quand on goûte à la cui­sine de Chef Yu. Pour ce me­nu ac­cord mets et vins, elle avait pro­po­sé des plats ins­pi­rés de concepts fas­ci­nants et une dé­li­cieuse pré­sen­ta­tion de ses voyages à tra­vers le monde. L’équipe d’Oxen­ham a su ma­rier à la per­fec­tion ses créa­tions cu­li­naires. Ain­si pour la pre­mière en­trée, une fri­vo­li­té de fruits de mer : eau de to­mate, St Jacques, sau­mon frais, ca­la­mar confit, ba­by lé­gumes et vi­nai­grette de l’Ar­chi­pel, on avait eu droit à un AOP Al­sace, l’Ami des Crus­ta­cés, Gus­tave Lo­rentz, 2016. La deuxième en­trée, St Ho­no­ré au foie gras, com­po­tée de pomme « gran­ny smith » , ge­lée de vin rouge et perles de truffe, était ac­com­pa­gnée d’un vin rouge, AOP Brouilly, Châ­teau de la Chaize, Rous­sy de Sales, 2016. Pour le plat prin­ci­pal, entre terre et mer : ra­violes di se­pia à la lan­gouste, ca­ma­ron grillé, bisque truf­fée, fi­let de boeuf Wa­gyu, c’est le somp­tueux AOP Nuits- Saint- Georges, Do­maine de Per­drix, Do­maine De­vil­lard, 2014, qui était ser­vi alors que le des­sert, un dé­li­cieux Voyage au­tour du cho­co­lat était re­le­vé par un Sher­ry d’Es­pagne, So­le­ra 1847, Gon­za­lez Byass.

La Chef Yu en­tou­reé du couple Aros

Brian Oxen­ham, Ced́ ric Aros et Joel̈ le Du­pré

St Ho­no­ré au foie gras

Huître sur sa ge­lée de concombre, ca­viar et shi­so

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.