Ana­hi­ta, pre­mière pierre du dé­ve­lop­pe­ment de la ré­gion Est pour Al­teo

Côte Nord - - IMMOBILIER -

Avec le lan­ce­ment d’Ana­hi­ta, le pro­mo­teur du pro­jet, Al­teo, est de­ve­nu l’un des pion­niers de l’ou­ver­ture de l’im­mo­bi­lier aux étran­gers. Ana­hi­ta est au­jourd’hui une ré­fé­rence en la ma­tière et le do­maine at­tire des in­ves­tis­seurs à Mau­rice. Et dix ans après que la pre­mière pierre a été po­sée, le groupe Al­teo se penche sur l’ave­nir de ses terres avec l’ob­jec­tif de faire de la ré­gion la ré­fé­rence ul­time dans le monde de l’im­mo­bi­lier haut de gamme, du tou­risme et du li­fe­style à Mau­rice. Pre­mier pro­prié­taire fon­cier pri­vé à Mau­rice, im­plan­té sur­tout dans l’Est de l’île, Al­teo pos­sède les terres qui en­tourent Ana­hi­ta : le do­maine de Beau Ri­vage qui s’étale sur un peu moins de 200 hec­tares, pieds dans l’eau entre Ana­hi­ta et Shan­gri- La’s Le Touess­rok Re­sort & Spa, et éga­le­ment les terres si­tuées à l’ar­rière de Beau Ri­vage et Ana­hi­ta entre Grande Ri­vière Sud Est, Bel Air et Trou d’Eau Douce. « C’est une ré­gion qui a énor­mé­ment d’atouts avec le plus grand la­gon de l’île qui s’étale de Trou d’Eau Douce à Blue Bay, les mon­tagnes, les ri­vières, la vé­gé­ta­tion, les man­groves mais aus­si trois

ré­fé­rences de l’hô­tel­le­rie 5 étoiles : le Shan­gri- La, Ana­hi­ta et le Four Sea­sons, deux des plus beaux par­cours de golf de l’océan In­dien et en Afrique, et le dé­ve­lop­pe­ment d’Ana­hi­ta qui donne un ca­chet d’élé­gance à cette des­ti­na­tion. Tous ces at­tri­buts contri­buent à faire de l’Est une des­ti­na­tion qui pour­rait conti­nuer à ac­cueillir des pro­jets

de dé­ve­lop­pe­ment haut de gamme » , fait res­sor­tir Da­vid Mar­tial, Com­mer­cial & Bu­si­ness De­ve­lop­ment Di­rec­tor at Al­teo Pro­per­ties & Ana­hi­ta Mau­ri­tius. Il in­dique tou­te­fois qu’Al­teo ne compte pas pré­ci­pi­ter les choses et opte plu­tôt pour un dé­ve­lop­pe­ment ré­flé­chi, pé­renne, har­mo­nieux et bien in­té­gré qui se­rait réa­li­sé au fur et à me­sure se­lon la ca­pa­ci­té du mar­ché. Si pour l’heure, il n’y a rien de concret, le groupe tra­vaille sur un plan di­rec­teur qui de­vrait- être fi­na­li­sé du­rant le 1er tri­mestre 2019 avec la vo­lon­té d’y in­té­grer des pro­jets qui n’ont pas en­core été ima­gi­nés à Mau­rice et qui pour­raient ap­por­ter un angle nou­veau et in­té­res­sant à la des­ti­na­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius

© PressReader. All rights reserved.