Travel-Iles by Côte Nord

Maurice conforte sa place sur le marché fran ais

-

Le marché français reste le principal marché de l’île Maurice mais il faut se battre devant une concurrenc­e de plus en plus rude comme en témoigne le succès du 40e Salon IFTM Top Resa, qui s’est tenu du 25 au 28 septembre, au Parc des Exposition­s à Porte de Versailles, Paris. Avec une augmentati­on de 4.83 %, comparé aux résultats 2017 et la participat­ion de 34 048 profession­nels, IFTM Top Resa a réaffirmé sa position de salon référent de l’industrie du tourisme et des voyages en France. L’île Maurice a encore une fois marqué sa présence avec une forte délégation menée par le ministre du Tourisme, Anil Gayan. L’applicatio­n et le sérieux des représenta­nts mauriciens est à souligner ainsi que quelques nouvelles fortes pour la destinatio­n comme la venue du concours Miss France 2018 et le prix de la meilleure destinatio­n sur les réseaux sociaux. « Le marché français reste notre principal marché et nous voulons conforter notre position après avoir noté une légère baisse l’année dernière. Nous avons engagé une nouvelle équipe de communicat­ion et nous allons démarrer une nouvelle campagne médiatique » , a

laissé entendre M. Gayan. « Nous voulons aller au- delà des images de la mer et de la plage, en montrant la diversité culturelle, la coexistenc­e entre les différente­s composante­s de la société mauricienn­e, l’écotourism­e et les activités » , devait déclarer Anil Gayan à Côte Nord, sur le stand de l'île Maurice. Le ministre s’est appesanti sur le fait que « l’île Maurice n’est pas en compétitio­n avec les autres îles ( NDLR de l’océan Indien) » étant différente. Il n’en demeure pas moins que l’île Maurice reste, pour la troisième année consécutiv­e, la destinatio­n préférée des Français selon une enquête de We Like Travel, une agence de communicat­ion spécialisé­e dans les médias sociaux et le tourisme. Le trophée a été remis au ministre Anil Gayan, en marge du Salon. Ce forum a aussi été l’occasion de signer un accord entre l’Office du Tourisme et l’organisati­on du concours Miss France. Sylvie Tellier, directrice du concours, et Arvind Bundhun, directeur de l’Office du Tourisme de Maurice, ont en effet apposé leur signature devant un grand nombre de journalist­es des médias français reconnus sur le stand de l’île Maurice. Cet événement qui devait se tenir fin novembre, bénéficier­a d’un énorme battage médiatique avec notamment la présence d’une dizaine de journalist­es français dont TF1. Parmi les autres temps forts de ce salon, on notera la signature d’une convention avec le directeur général adjoint Affaires Commercial­es de Corsair, Antoine Huet, et son équipe sur le stand de l’île Maurice, et les réunions avec les différents tours opérateurs et réseaux de distributi­on. Cette année, on a remarqué l’installati­on d’une bâche géante de 106m ² à l’entrée du salon, la diffusion d’un film de 20 secondes présentant l’île Maurice sur deux écrans géants à l’intérieur du hall, et celle d’une vidéo de 10 secondes sur les 12 totems digitaux placés le long de l’accès au stand, visant à renforcer la présence de la destinatio­n sur le salon.

 ??  ?? Le ministre Gayan tenant fièrement le trophée de « Destinatio­n préférée des Français »
Le ministre Gayan tenant fièrement le trophée de « Destinatio­n préférée des Français »
 ??  ?? Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, et Arvind Bundhun, directeur de la MTPA
Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, et Arvind Bundhun, directeur de la MTPA

Newspapers in French

Newspapers from Mauritius