Acte I: six plon­gées dans le Parc na­tu­rel des ré­cifs de Tub­ba­ta­ha

Monaco-Matin - - Le Dossier Du Jour -

C’est la pre­mière d’une longue sé­rie. Du 8 au 12 avril der­nier, une ex­pé­di­tion a été me­née aux Phi­lip­pines, pré­ci­sé­ment au Parc na­tu­rel des ré­cifs de Tub­ba­ta­ha. Pour cette pre­mière opé­ra­tion mon­tée dans le cadre de la re­lance des ex­plo­ra­tions qu’il a sou­hai­tée, le prince Al­bert II a chaus­sé ses palmes et en­fi­lé tout son équi­pe­ment de plon­gée pour rap­pe­ler son at­ta­che­ment aux aires ma­rines pro­té­gées. Ac­com­pa­gné par Ro­bert Cal­ca­gno, di­rec­teur de l’Ins­ti­tut océa­no­gra­phique, Pa­tri­cia Zo­bel d’Aya­la, consul ho­no­raire des Phi­lip­pines à Mo­na­co, et l’apnéiste Pierre Frol­la, le sou­ve­rain a réa­li­sé six plon­gées dans les eaux de cet atoll co­ral­lien si­tué en plein coeur de la mer de Su­lu, clas­sé au pa­tri­moine mon­dial de l’Unesco.

Pro­té­ger des tor­tues me­na­cées

Cette pre­mière ex­pé­di­tion mo­né­gas­que­vi­sait­plu­sieur­sob­jec­tifs.D’abord, le sou­ve­rain a vou­lu sou­li­gner, dans un en­droit du monde exem­plaire en la ma­tière, tout l’in­té­rêt de mul­ti­plier les aires ma­rines pro­té­gées. Au con­tact de l’équipe qui gère ce parc na­tu­rel, il a ain­si pu me­su­rer la beau­té du site, qui a su pré­ser­ver une vi­ta­li­té et une bio­di­ver­si­té mal­heu­reu­se­ment trop rares au­jourd’hui. En­suite, cette ex­pé­di­tion pré­sen­tait plu­sieur­sin­té­rêtss­cien­ti­fiques.Les­ré­cifs co­ral­liens, en ef­fet, sont l’un des thèmes de recherche du Centre scien­ti­fique de Mo­na­co. Et les tor­tues ma­rines consti­tuent un pro­gramme de tra­vail consé­quent de l’Ins­ti­tut océa­no­gra­phique. À cet égard, «le prince Al­bert II a par­ti­ci­pé à la pose de ba­lises Ar­gos sur deux es­pèces de tor­tues me­na­cées (tor­tue verte et tor­ture im­bri­quée), dans le cadre du pro­gramme de pro­tec­tion que nous avons ini­tié fin 2015», ex­plique Ro­bert Cal­ca­gno. Et de dé­ve­lop­per: «Cette opé­ra­tion est la pre­mière ac­tion d’un par­te­na­riat de long terme entre l’Ins­ti­tut et le Parc des ré­cifs de Tub­ba­ta­ha et s’ins­cri­ra dans un am­bi­tieux pro­gramme de ba­li­sage et de sui­vi des tor­tues. Ce qui nous per­met­tra de mieux com­prendre le com­por­te­ment et les dé­pla­ce­ments de ces es­pèces pour mieux les pro­té­ger.» Il est d’ailleurs pos­sible de suivre l’odys­sée de ces deux tor­tues en temps réel, sur in­ter­net (1). La pose de ces ba­lises consti­tue une pre­mière pour le parc na­tu­rel phi­lip­pin, qui n’avait pas de bud­get pour fi­nan­cer un tel pro­gramme.

Un do­cu­men­taire en ges­ta­tion

Le prince Al­bert II n’a pas choi­si ce ré­ci­fu­ni­que­ment­pour­ses­qua­li­té­sex­cep­tion­nelles. Il faut sa­voir que Mo­na­co et les Phi­lip­pines en­tre­tiennent d’étroites re­la­tions de­puis long­temps. En 2006, la prin­cesse Ca­ro­line et son fils An­dréa ont ef­fec­tué un dé­pla­ce­ment à Ma­nille, pour ap­por­ter de l’aide aux plus né­ces­si­teux de la ca­pi­tale. La Prin­ci­pau­té s’est aus­si mo­bi­li­sée pour ap­por­ter son sou­tien au pays à la suite du ty­phon des­truc­teur de dé­cembre 2015. C’est d’ailleurs à l’is­sue d’une vi­site d’État que le sou­ve­rain a ef­fec­tué ses plon­gées sur les ré­cifs de Tub­ba­ta­ha, en avril der­nier. À no­ter en­fin que cette pre­mière ex­pé­di­tion prin­cière se­ra au coeur d’un do­cu­men­taire sou­li­gnant l’im­por­tance et la fra­gi­li­té des ré­cifs co­ral­liens au­jourd’hui. (1) http://www.ins­ti­tut-ocean.org/sui­vi/

Le sou­ve­rain et Ro­bert Cal­ca­gno, au cours de l’une des six plon­gées sur les ré­cifs phi­lip­pins.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.