La Tran­sam Eu­ro Ra­cing dé­barque au Cas­tel­let

Monaco-Matin - - Sports - G. L.

Dès le pre­mier re­gard­po­sé sur ses galbes « bo­dy­buil­dés », on de­vine d’où elle vient. Et dès que son V8 6,2 litres égaye les tym­pans, le doute n’est plus per­mis. De pas­sage ré­cem­ment au Cas­tel­let pour se pré­sen­ter aux mé­dias et sé­dui­re­quelques clients po­ten­tiels, la Tran­sam Eu­ro Ra­cing est une vraie bê­te­de­course « made in USA ». Un « muscle car » qui part à la conquête du Vieux Conti­nent. « Là-bas, cette sé­rie existe de­puis plus de cin­quante ans » , confie Eric Van­dePoele, l’an­cien pi­lote de F1 et quin­tu­ple­vain­queurdes 24 Heures de Spa coif­fant au­jourd’hui la double cas­quette d’am­bas­sa­deur et d’im­por­ta­teur pour le Be­ne­lux. « Il s’agit du cham­pion­nat le plus stable au ni­veau du rè­gle­ment. J’ai dé­cou­vert la voi­ture en dis­pu­tant une course outre-At­lan­tique. Aux ÉtatsU­nis, Tran­sam en pro­duit une soixan­taine par an. La faire ve­nir ici telle quelle, sans au­cune mo­di­fi­ca­tion, c’est une su­per idée. »

 che­vaux en glisse

Dé­jà im­plan­tée en Aus­tra­lie et dans les pays nor­diques, la « Ri­caine » pur jus dé­bar­queà­pré­sent chez nous. « Bien sûr, elle ne pos­sède au­cune as­sis­tance au pi­lo­tage, ni ABS, ni an­ti­pa­ti­nage » , pour­suit le dé­mons­tra- teur belge ayant lui même bap­ti­sé le mo­dèle d’es­sais l’an der­nier lors d’une manche du cham­pion­nat d’Es­pagne GT. « Le châs­sis et le mo­teur sont iden­tiques pour tout le monde. La seule va­riante concerne la car­ros­se­rie. On peut choi­sir la FordMus­tang, la Che­vro­let Ca­ma­ro ou la Dodge Chal­len­ger. En piste, il y a 525 che­vauxà­maî­tri­ser. Chaus­sée de pneus amé­ri­cains Hoo­sier, elle glisse fa­ci­le­ment mais se montre do­cile, grâce à une plage d’uti­li­sa­tion as­sez large. Par rap­port à la voi­ture des NASCAR Whe­len Eu­ro Se­ries, celle-ci est plus dé­ve­lop­pée, plus abou­tie. Pour un coût somme toute rai­son­nable car c’est quatre à cinq fois moins cher qu’une GT3. » Chaque mee­ting com­pren­dra trois courses : deux sprints de 30 mi­nutes et une en­du­rance d’une heure. Un for­mat per­met­tant de rou­ler seul ou de par­ta­ger le vo­lant à deux. Le top dé­part? Il est fixé en avril à Bar­ce­lone, avec huit étapes ins- crites au ca­len­drier. Dont une sur le cir­cuit Paul-Ri­card en pré­am­bule du Grand Prix ca­mions (2-4 juin).

(Pho­to Eric Da­ma­gnez)

Tes­tée et ap­prou­vée par Eric Van de Poele, la Tran­sam Eu­ro Ra­cing - ici en mode Mus­tang - part à la conquête duVieux Conti­nent.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco

© PressReader. All rights reserved.