Monaco-Matin

Trois dé­pu­tées va­roises contre l’aug­men­ta­tion de leur do­ta­tion

- L.A. Politics · French National Assembly · Philippe, Duke of Orléans · Richard Ferrand

Membres de la ma­jo­ri­té, les trois dé­pu­tées va­roises Se­reine Mau­borgne, Va­lé­rie Go­mez-Bas­sac et Cé­cile Mu­schot­ti font part de leur désap­pro­ba­tion concer­nant la dé­ci­sion du bu­reau de l’As­sem­blée na­tio­nale d’aug­men­ter de 15 % l’en­ve­loppe dé­diée aux moyens de fonc­tion­ne­ment de man­dat (frais pos­taux, de té­lé­pho­nie, de dé­pla­ce­ments et sta­giaires).

« Je me mets du cô­té des gens que je ren­contre sur les mar­chés, en pleine crise sa­ni­taire, éco­no­mique et so­ciale, ce n’est vrai­ment pas un bon si­gnal à ren­voyer... », ré­agis­sait hier de sa per­ma­nence co­go­li­noise, Se­reine Mau­borgne. « Deux ques­teurs, dont Mon­sieur

Éric Ciot­ti, ont vo­té cette dé­ci­sion en Bu­reau sans que nous, élus et pre­miers concer­nés, n’ayons été consul­tés. Notre col­lègue dé­pu­tée LREM des Hauts-de-Seine, Lau­rianne Ros­si (par ailleurs Tou­lon­naise de nais­sance, Ndlr), doit por­ter notre voix au­près du pré­sident de l’As­sem­blée na­tio­nale, Ri­chard Fer­rand », dé­clarent conjoin­te­ment les élues va­roises en de­man­dant « l’an­nu­la­tion pure et simple de cette dé­ci­sion ».

Moyens suf­fi­sants

Elles jugent en ef­fet que leurs moyens sont suf­fi­sants, par­tant du prin­cipe qu’une infime par­tie des dé­pu­tés uti­lisent plei­ne­ment ces cré­dits. Ce qui n’est pas dé­pen­sé étant en­suite res­ti­tué. « Il n’est pas rai­son­nable, ni sé­rieux d’aug­men­ter les dé­penses de l’As­sem­blée pour sa­tis­faire aux at­tentes de quelques col­lègues dis­pen­dieux et qui pour­raient en­vi­sa­ger cette aug­men­ta­tion comme une prime au pu­bli­pos­tage, quelques mois avant les pro­chaines échéances élec­to­rales », es­timent-elles au su­jet de cette do­ta­tion ma­té­rielle des dé­pu­tés (DMD) qui pas­se­rait de 18 950 € à 21700 €.

Et de conclure que s’il y a « un manque », c’est sur l’en­ve­loppe des col­la­bo­ra­teurs par­le­men­taires pla­fon­née, elle, à 7 500 € men­suels pour l’em­ploi de trois à quatre as­sis­tants.

Newspapers in French

Newspapers from Monaco