Monaco-Matin

Mélenchon appelle Borne à se soumettre à un vote de confiance

-

Élue de justesse dans le Calvados, Elisabeth Borne, qui n’assiste pas aux entretiens avec les partis politiques, a été fragilisée par la gifle électorale reçue dimanche, et dans l’opposition, plusieurs élus, de LFI à la LR Valérie Pécresse, ont réclamé sa démission.

« Cette femme n’a aucune légitimité », a affirmé hier Jean-Luc Mélenchon, en l’appelant à se soumettre à un vote de confiance des députés. « Nous sommes en train de perdre notre temps avant qu’elle s’en aille », a-t-il ajouté, disant « attendre que le fruit tombe de l’arbre ».

« Je trouve assez curieux d’entendre un homme qui n’a pas été élu par les Français (...) donner des leçons de légitimité à une femme qui est Première ministre et qui a été élue par les Français », lui a répondu le ministre des Compte publics, Gabriel Attal, rappelant que la majorité présidenti­elle « a reçu le plus grand nombre de suffrages et le plus grand nombre de sièges à l’Assemblée nationale ».

Newspapers in French

Newspapers from Monaco