Ca­sa­blan­ca Fi­nance Ci­ty gagne 3 places, reste 1ère en Afrique et 3ème en ré­gion ME­NA

La Nouvelle Tribune - - Finances - SB

Le Glo­bal Fi­nan­cial Centres In­dex (GFCI), réa­li­sé en par­te­na­riat par le think-tank bri­tan­nique Z/Yen et le Chi­na De­ve­lop­ment Ins­ti­tute, éta­blit chaque an­née le clas­se­ment dé­taillé des centres fi­nan­ciers de par le monde, se­lon 103 cri­tères, dont les me­sures quan­ti­ta­tives sont four­nies par la Banque mon­diale, l’Eco­no­mist In­tel­li­gence Unit, l’OCDE et les Na­tions-Unies. L’étude a por­té sur 96 places fi­nan­cières, avec les ajouts ré­cents d’As­ta­na, Ba­ku, New Del­hi et Tian­jin. Après une belle 35ème place en 2017, Ca­sa­blan­ca Fi­nance Ci­ty fait en­core mieux cette an­née, puisque la place fi­nan­cière de la ville blanche gagne trois places pour s’éta­blir en 32ème po­si­tion. Ce­la fait d’elle la place fi­nan­cière la mieux clas­sée en Afrique, de­vant Jo­han­nes­burg (52ème), et la 3ème dans la ré­gion ME­NA, der­rière Du­baï et Abu-Dha­bi, mal­gré un point de moins dans son ra­ting glo­bal par rap­port à l’an­née pas­sée. Si CFC est en­core clas­sée par­mi les places ju­gées plus sen­sibles aux in­sta­bi­li­tés (no­tam­ment du fait de son jeune âge), elle bé­né­fi­cie d’un énorme ca­pi­tal confiance de la part du monde fi­nan­cier, puis­qu’elle s’ac­ca­pare la 5ème place du clas­se­ment GFCI de l’in­dice de ré­pu­ta­tion !

Il est à no­ter que mal­gré les in­cer­ti­tudes en­tou­rant le Brexit, la Ci­ty de Londres conserve en­core cette an­née sa place de pre­mier centre fi­nan­cier au monde.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.