Moins d’ar­ri­vée en Eu­rope, mais plus de morts en Mé­di­ter­ra­née !

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Trois ans après la dif­fu­sion des images cho­quantes d'Alan Kur­di, cet en­fant sy­rien dont le corps sans vie avait été re­trou­vé échoué sur une plage turque, la tra­ver­sée de la Mé­di­ter­ra­née est un iti­né­raire en­core plus meurtrier qu’au­pa­ra­vant, in­dique un nou­veau rap­port du Haut-Com­mis­sa­riat des Na­tions unies pour les Ré­fu­giés (HCR). Plus de 1.600 per­sonnes ont dé­jà per­du la vie ou ont dis­pa­ru cette an­née en ten­tant de re­joindre l’Eu­rope, in­dique le rap­port in­ti­tu­lé "Voyage du déses­poir". Si le nombre de per­sonnes ar­ri­vées en Eu­rope est en di­mi­nu­tion, le taux de dé­cès, sur­tout par­mi ceux qui re­joignent le conti­nent par la Mé­di­ter­ra­née, a consi­dé­ra­ble­ment aug­men­té, sou­ligne le rap­port. En Mé­di­ter­ra­née cen­trale, pour chaque groupe de 18 per­sonnes ayant en­tre­pris la tra­ver­sée entre jan­vier et juillet 2018, une per­sonne est dé­cé­dée ou a dis­pa­ru, contre une sur 42 au cours de la même pé­riode en 2017. "Ce rap­port confirme une fois de plus que la tra­ver­sée de la Mé­di­ter­ra­née est l’une des voies les plus meur­trières au monde", a dé­cla­ré la Di­rec­trice du bu­reau du HCR pour l’Eu­rope, Pas­cale Mo­reau. "Alors même que le nombre d’ar­ri­vants sur les côtes eu­ro­péennes di­mi­nue, il ne s’agit plus de tes­ter la ca­pa­ci­té de l’Eu­rope à gé­rer les chiffres mais à faire preuve de l’hu­ma­ni­té né­ces­saire pour sau­ver des vies". Ces der­niers mois, le HCR et l’Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale pour les mi­gra­tions (OIM) ont ap­pe­lé à une ap­proche pré­vi­sible et ré­gio­nale afin de ga­ran­tir le sau­ve­tage et le dé­bar­que­ment des per­sonnes en dé­tresse en mer Mé­di­ter­ra­née. Le HCR ex­horte éga­le­ment l’Eu­rope à ac­croître les pos­si­bi­li­tés de voies d’ac­cès lé­gales et sûres pour les ré­fu­giés, no­tam­ment en aug­men­tant le nombre de places de ré­ins­tal­la­tion et en éli­mi­nant les obs­tacles au re­grou­pe­ment fa­mi­lial – ce qui per­met­trait de four­nir d’autres op­tions à des pé­riples dont l’is­sue risque d’être fa­tale. Le rap­port sou­ligne éga­le­ment les dan­gers aux­quels sont confron­tés les ré­fu­giés lorsqu’ils voyagent le long des routes ter­restres vers l’Eu­rope ou lorsqu’ils tra­versent celle-ci. No­tant les me­sures prises par cer­tains pour em­pê­cher les ré­fu­giés et les mi­grants d’ac­cé­der à leur ter­ri­toire, le rap­port ex­horte les États à faire en sorte que les per­sonnes cher­chant la pro­tec­tion in­ter­na­tio­nale puissent fa­ci­le­ment ac­cé­der aux pro­cé­dures d’asile. Il lance éga­le­ment un ap­pel aux États afin que ceux-ci ren­forcent les mé­ca­nismes de pro­tec­tion des en­fants qui voyagent seuls et de­mandent l’asile.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.