CIH Bank : Forte hausse des in­di­ca­teurs, et pas­sage en dou­ceur aux normes IFRS 9

La Nouvelle Tribune - - Finances - Se­lim Be­nab­del­kha­lek

Jeu­di 6 sep­tembre, M. Ah­med Rah­hou, PDG de CIH Bank, a réuni la presse pour pré­sen­ter les ré­sul­tats se­mes­triels du groupe ban­caire. Cet exer­cice était par­ti­cu­liè­re­ment at­ten­du, vu qu’il est mar­qué, d’une part, par le pas­sage aux normes IFRS 9 en jan­vier der­nier, et d’autre part, par le pre­mier se­mestre com­plet d’ac­ti­vi­té des banques par­ti­ci­pa­tives, par­mi les­quelles fi­gure la fi­liale de CIH Bank, Um­nia bank.

«Un succès au ni­veau tech­nique»

Le pas­sage aux normes IFRS 9 est no­tam­ment ca­rac­té­ri­sé par des règles pru­den­tielles plus strictes, et donc de plus grandes exi­gences en pro­vi­sions. Se­lon M. Rah­hou, CIH Bank peut se tar­guer d’af­fi­cher l’un des im­pacts les plus faibles de la place sur leurs fonds propres. En bi­lan d’ou­ver­ture, l’ap­pli­ca­tion de la norme IFRS 9 a in­duit un im­pact sur les fonds propres de 229 MDH et une aug­men­ta­tion des pro­vi­sions de 18,5%. A cô­té de ce pas­sage semble-t-il réussi aux nou­velles normes, CIH Bank conti­nue sur sa lan­cée de 2017 avec une stra­té­gie com­mer­ciale agres­sive vi­sant à conqué­rir de nouveaux clients et parts de mar­chés (offres spé­ciales femmes ou jeunes, par exemple), et pour­suit la di­ver­si­fi­ca­tion de ses cré­dits, avec une part de l’im­mo­bi­lier qui ne cesse de di­mi­nuer.

Des in­di­ca­teurs au vert

CIH Bank a ain­si re­cru­té 137.000 nouveaux clients au 1er se­mestre et pla­cé 244.000 nouveaux pro­duits. La banque af­fiche des dé­pôts clien­tèle à hau­teur de 34,3 MMDH, soit une pro­gres­sion de 23,5% et une col­lecte de 6,5 MMDH sur une an­née glis­sante. Cette évo­lu­tion pro­vient d’une aug­men­ta­tion des dé­pôts à vue de 18,2% pour s’éta­blir à 25,8 MMDH, et d’un ac­crois­se­ment des dé­pôts à terme de 43% pour s’éta­blir à 8,5 MMDH.

Les cré­dits à la clien­tèle se sont éta­blis à 43,2 MMDH, en pro­gres­sion de 11,8% par rap­port à juin 2017. Les cré­dits hors-im­mo­bi­liers en­re­gistrent une pro­gres­sion de 28% sous l’ef­fet d’une hausse des cré­dits des­ti­nés à l’en­tre­prise de 38,7% et des cré­dits à la consom­ma­tion de 16,1%.

Par rap­port au bi­lan d’ou­ver­ture du 1er jan­vier 2018, le to­tal bi­lan s’éta­blit à 57,7 MMDH, soit une hausse de 8,1%. Le PNB conso­li­dé s’ap­pré­cie de 13,7% par rap­port à juin 2017 et s’éta­blit à 1,1 MMDH et la MNI pro­gresse quant à elle de 6,9% pour s’éta­blir à 811 MDH. En so­cial, le PNB de CIH BANK s’ap­pré­cie de 12,2% et ce­lui de SOFAC pro­gresse de 9%.

Le coût de risque conso­li­dé à fin juin 2018 s’éta­blit à -111,5 MDH. Le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion conso­li­dé res­sort à 319,4 MDH, en pro­gres­sion de 86,5% par rap­port à juin 2017 sous l’ef­fet com­bi­né de la hausse du PNB et de la baisse du coût du risque. Le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion so­cial de CIH BANK s’éta­blit à 261,4 MDH soit une aug­men­ta­tion de 1% par rap­port à juin 2017. Le ré­sul­tat d’ex­ploi­ta­tion de SOFAC res­sort à 91,6 MDH en crois­sance de 12%.

Le ré­sul­tat net so­cial de CIH BANK s’éta­blit à 231,7 MDH à fin juin 2018, en pro­gres­sion de 60,2% par rap­port à juin 2017 dont le ré­sul­tat avait été obé­ré par le dé­noue­ment du contrôle fis­cal. Hors im­pact du re­dres­se­ment fis­cal de 2017, la crois­sance du ré­sul­tat net so­cial res­sort à 16%. En ce qui concerne SOFAC, le ré­sul­tat net so­cial s’éta­blit à 63,9 MDH en pro­gres­sion de 43 % par rap­port à juin 2017. Le ré­sul­tat net part du groupe s’éta­blit à 289,2 MDH, soit une crois­sance de 136,7%.

Des dé­buts pro­met­teurs pour Um­nia Bank

Ayant li­bé­ré la to­ta­li­té de son ca­pi­tal de 600 MDH, Um­nia Bank a por­té son to­tal d’agences à 18. Le prin­ci­pal pro­duit des banques par­ti­ci­pa­tives est la Mu­ra­ba­ha im­mo­bi­lière, qui af­fiche un to­tal cré­dit de plus d’1 MMDH. Se­lon M. Rah­hou, ce­la si­gni­fie qu’en ma­tière de fi­nan­ce­ment de l’im­mo­bi­lier, les banques par­ti­ci­pa­tives re­pré­sentent dé­jà 10% du mar­ché. Reste à sa­voir si cette tendance se confir­me­ra (ou se ren­for­ce­ra) au cours des pro­chains exer­cices.

En ce qui concerne la so­lu­tion de m-pay­ment WePay, le ma­na­ge­ment de CIH Bank an­nonce quelques mil­liers d’uti­li­sa­teurs, mais pré­cise que le plein es­sor de ce pro­duit est at­ten­du pour 2019. En ef­fet, comme nous l’avions no­té dans nos pages, les deux plus grandes condi­tions de réus­site du m-pay­ment sont l’in­ter­opé­ra­bi­li­té, qui est at­ten­due pour la fin de l’an­née, et la mise en place des so­lu­tions pro­fes­sion­nelles chez les com­mer­çants, qui né­ces­site du temps.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.