La CDT fait pres­sion sur El Oth­ma­ni

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

Se­lon le SG Ad­joint de la CDT, Ab­del­ka­der Zair, le Dis­cours du Trône, qui illustre l'in­té­rêt par­ti­cu­lier que porte du Roi Mo­ham­med VI aux pré­oc­cu­pa­tions de la classe ou­vrière, a lan­cé un ap­pel au gou­ver­ne­ment pour ou­vrir et faire réus­sir le dia­logue so­cial avec les syn­di­cats. Et de pré­ci­ser que la CDT est "prête" à re­prendre le dia­logue et une lettre se­ra adres­sée au Chef du Gou­ver­ne­ment au­tour de la te­nue d’une ren­contre tri­par­tite, in­cluant le pa­tro­nat re­pré­sen­té par la CGEM : "Jus­qu'à pré­sent, nous n'avons re­çu au­cun si­gnal nous as­su­rant que les Hautes orien­ta­tions royales se­ront exé­cu­tées". Zair a ajou­té que les sa­la­riés at­tendent avec im­pa­tience la rentrée so­ciale. ‘‘La si­tua­tion so­ciale ac­tuelle est in­te­nable, compte te­nu des condi­tions fi­nan­cières dif­fi­ciles des fa­milles dues à la coïn­ci­dence des va­cances d'été avec la fête du sa­cri­fice et la rentrée sco­laire", a ex­pli­qué M. Zair, ajou­tant que cette suc­ces­sion d'évé­ne­ments en­ga­geant des dé­penses par­ti­cu­lières a pous­sé de nom­breux mé­nages à l'en­det­te­ment. L'at­mo­sphère so­ciale "au­rait pu être dif­fé­rente si les re­ven­di­ca­tions des sa­la­riés étaient sa­tis­faites", a-t-il pour­sui­vi, no­tant que "ré­pondre aux re­ven­di­ca­tions ma­té­rielles des sa­la­riés ne pro­fite pas uni­que­ment à la classe ou­vrière mais aus­si à l'éco­no­mie du pays". Abor­dant les dos­siers prio­ri­taires de la CDT lors du pro­chain round du dia­logue so­cial, Zair a es­ti­mé que "la prio­ri­té consiste en l’amé­lio­ra­tion des re­ve­nus de la classe ou­vrière", en pro­cé­dant à une aug­men­ta­tion gé­né­rale d'au moins 600 DH et à une ma­jo­ra­tion de 10% du SMIG, ain­si qu'à la ré­vi­sion des sta­tuts de cer­tains corps pro­fes­sion­nels, comme les in­gé­nieurs, les tech­ni­ciens et les in­fir­miers. La sa­tis­fac­tion de ces re­ven­di­ca­tions "contri­bue­ra in­du­bi­ta­ble­ment à la re­dy­na­mi­sa­tion de l’éco­no­mie na­tio­nale et à la rendre plus pro­duc­tive grâce à la de­mande in­té­rieure". La CDT va, sur­tout, plai­der pour le res­pect des li­ber­tés syn­di­cales, en rai­son des in­ti­mi­da­tions contre de nom­breux tra­vailleurs et des pour­suites en­ga­gées contre d'autres. Le ca­hier re­ven­di­ca­tif du syn­di­cat com­porte aus­si la ré­vi­sion des lois ré­gis­sant la fonc­tion pu­blique et la mise en oeuvre de l’ac­cord pa­ra­phé avec le gou­ver­ne­ment de Ab­bas El Fas­si.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.