Ja­mel Deb­bouze an­nule ses deux spec­tacles à Ca­sa­blan­ca

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine - LNT

La so­cié­té Kiss­man Ma­roc Pro­duc­tion, dé­ten­trice ex­clu­sive des droits des spec­tacles de Ja­mel Deb­bouze au Ma­roc, s’est vue dans l’obli­ga­tion de rompre le contrat qui la lie à la so­cié­té Ra­dio Pla­net en charge de la dif­fu­sion et de l’or­ga­ni­sa­tion du spec­tacle « Main­te­nant ou Ja­mel » pré­vu à Ca­sa­blan­ca les 19 & 20 oc­tobre pro­chains, an­nonce un com­mu­ni­qué.

En ef­fet, la so­cié­té Ra­dio Pla­net a vio­lé de fa­çon fla­grante ses obli­ga­tions es­sen­tielles au titre de man­que­ments graves au contrat et a éga­le­ment man­qué aux règles élé­men­taires de la dé­on­to­lo­gie, se­lon le texte. Kiss­man Ma­roc Pro­duc­tion, après avoir en vain ten­té de trou­ver un ac­cord sa­tis­fai­sant avec la so­cié­té Ra­dio Pla­net dans l’unique des­sein de sa­tis­faire le pu­blic ma­ro­cain, n’a mal­heu­reu­se­ment pas d’autres choix que d’an­nu­ler le spec­tacle pré­vu à Ca­sa­blan­ca les 19 & 20 oc­tobre pro­chains et se ré­serve toute voie de droit à même de pré­ser­ver ses in­té­rêts lé­gi­times, pour­suit le com­mu­ni­qué.

Kiss­man Ma­roc Pro­duc­tion & Ja­mel Deb­bouze sont sin­cè­re­ment dé­so­lés de cette an­nu­la­tion de der­nière mi­nute et in­vitent les dé­ten­teurs de ti­ckets à se faire rem­bour­ser di­rec­te­ment au­près des dif­fé­rents points de ventes mis à dis­po­si­tion par Ra­dio Pla­net.

Kiss­man Ma­roc Pro­duc­tion et Ja­mel Deb­bouze tra­vaillent ac­tuel­le­ment à l’an­nonce de nou­velles dates qui se­ront com­mu­ni­quées très pro­chai­ne­ment. Ja­mel Deb­bouze of­fri­ra ain­si un show à la hau­teur de la pas­sion, des at­tentes et de l’exi­gence du pu­blic ma­ro­cain, conclut le texte.

De son cô­té, le dif­fu­seur ma­ro­cain re­grette l’an­nonce d’an­nu­la­tion ex­pri­mée par Ja­mel Deb­bouze et étu­die tous les re­cours pour faire va­loir ses droits, se­lon le com­mu­ni­qué sui­vant : « Ra­dio Pla­net, so­cié­té ma­ro­caine en charge de la dif­fu­sion du spec­tacle de Ja­mel Deb­bouze «Main­te­nant ou Ja­mel», pré­vu les 19 et 20 oc­tobre pro­chains à Ca­sa­blan­ca, a ap­pris avec beau­coup de re­gret l’an­nonce de l’an­nu­la­tion du spec­tacle via un com­mu­ni­qué de presse dif­fu­sé, dans la soi­rée du lun­di 8 oc­tobre, par la so­cié­té Kiss­man Ma­roc Pro­duc­tion, so­cié­té dé­ten­trice ex­clu­sive des droits des spec­tacles de Ja­mel Deb­bouze.

«Nous sommes sur­pris et conster­nés par cette an­nonce d’an­nu­la­tion de la part de Ja­mel Deb­bouze, un ar­tiste pour le­quel nous avons beau­coup de res­pect et de consi­dé­ra­tion», dé­plore le top ma­na­ge­ment du dif­fu­seur ma­ro­cain. Et de pré­ci­ser : «De­puis plu­sieurs mois, nos équipes en col­la­bo­ra­tion avec celles de Kiss­man Ma­roc ont tra­vaillé sans re­lâche pour faire du re­tour de l’ar­tiste Ja­mel Deb­bouze à Ca­sa­blan­ca, après 13 ans d’ab­sence, un grand évé­ne­ment. Compte te­nu de l’en­jeu, Ja­mel Deb­bouze sui­vait lui- même de très près l’or­ga­ni­sa­tion». Au mo­ment de l’écri­ture de ce com­mu­ni­qué de presse, la so­cié­té ma­ro­caine en charge de la dif­fu­sion du spec­tacle de Ja­mel Deb­bouze n’a re­çu au­cun do­cu­ment no­ti­fiant la rup­ture du contrat et l’an­nonce d’an­nu­la­tion du spec­tacle «Main­te­nant ou Ja­mel» de la part de Kiss­man Ma­roc. Dans son com­mu­ni­qué, la so­cié­té Kiss­man Ma­roc avance que le dif­fu­seur ma­ro­cain du spec­tacle «a vio­lé de fa­çon fla­grante ses obli­ga­tions es­sen­tielles au titre de man­que­ments graves au contrat et a éga­le­ment man­qué aux règles élé­men­taires de la dé­on­to­lo­gie». La so­cié­té en charge de la dif­fu­sion re­jette en bloc ces ac­cu­sa­tions graves qui portent at­teinte à son image et qui ne re­posent sur au­cun fon­de­ment. «Nous étu­dions tous les re­cours pour faire ré­ta­blir nos droits», an­nonce le top ma­na­ge­ment.

L’an­nu­la­tion du spec­tacle de Ja­mel Deb­bouze re­pré­sente un énorme souf­flet pour le pu­blic ma­ro­cain et les fans de l’ar­tiste qui se sont bous­cu­lés pour ache­ter les ti­ckets qui se sont ra­pi­de­ment ar­ra­chés au­près des dif­fé­rents points de vente. Cette dé­ci­sion d’an­nu­la­tion consti­tue un manque à ga­gner consi­dé­rable pour la so­cié­té en charge de la dif­fu­sion et les par­te­naires qui se sont as­so­ciés à cet évé­ne­ment. «La so­cié­té s’est bat­tue jus­qu’au bout pour convaincre l’ar­tiste et son en­tou­rage de main­te­nir la te­nue du spec­tacle à Ca­sa­blan­ca, mais sans suc­cès», re­grette le top ma­na­ge­ment.

Face à cette si­tua­tion re­gret­table, le dif­fu­seur ma­ro­cain du spec­tacle tient à adres­ser ses sin­cères ex­cuses au­près des fans de Ja­mel Deb­bouze. Le pro­ces­sus de rem­bour­se­ment des spec­ta­teurs est dé­jà en­clen­ché et se­ra bou­clé dans les meilleurs dé­lais. Le dif­fu­seur tient éga­le­ment à re­mer­cier ses dif­fé­rents par­te­naires qui ont ex­pri­mé leur so­li­da­ri­té, suite à l’an­nonce de l’an­nu­la­tion du spec­tacle par la so­cié­té dé­ten­trice des droits ex­clu­sifs des spec­tacles de Ja­mel Deb­bouze, et qui conti­nuent à faire confiance à notre struc­ture. »

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.