ONU-Sa­ha­ra-Ge­nève : Faut pas rê­ver !

La Nouvelle Tribune - - Au fil de la semaine -

C’est hier, mer­cre­di 5 dé­cembre en dé­but d’après­mi­di, que de­vait s’ou­vrir au Pa­lais des Na­tions à Ge­nève, la « table-ronde », or­ga­ni­sée par l’en­voyé per­son­nel du SG de l’ONU, M. Horst Köh­ler, sur le Sa­ha­ra, en pré­sence des re­pré­sen­tants du Ma­roc, de l’Al­gé­rie, de la Mau­ri­ta­nie et des sé­pa­ra­tistes du po­li­sa­rio.

A la veille même de cette ren­contre, lar­ge­ment for­melle, le por­te­pa­role ad­joint du se­cré­taire gé­né­ral de l'ONU, M. Fa­rhan Haq, avait dé­cla­ré :

"Le Se­cré­taire gé­né­ral se fé­li­cite de la dé­ci­sion du Ma­roc, du po­li­sa­rio, de l'Al­gé­rie et de la Mau­ri­ta­nie d'ac­cep­ter l'in­vi­ta­tion de son en­voyé per­son­nel, Horst Koh­ler, de par­ti­ci­per à une pre­mière table-ronde à Ge­nève les 5 et 6 dé­cembre 2018.

"Le Se­cré­taire gé­né­ral ré­itère son sou­tien in­dé­fec­tible à son en­voyé per­son­nel et à ses ef­forts pour re­lan­cer le pro­ces­sus de né­go­cia­tion, con­for­mé­ment à la ré­so­lu­tion du conseil de sé­cu­ri­té N 2440 du 31 oc­tobre 2018. Il ex­horte toutes les par­ties à s'en­ga­ger de bonne foi, sans condi­tions préa­lables et dans un es­prit construc­tif dans les dis­cus­sions". Cette ren­contre re­pré­sente une réelle vic­toire pour l’an­cien pré­sident de la Ré­pu­blique al­le­mande, en charge de ce dos­sier de­puis août 2017, parce qu’il n’y avait plus eu de contacts di­rects entre le Royaume et les sé­pa­ra­tistes de­puis 2012.

Mais, faut-il s’at­tendre pour au­tant à une quel­conque avan­cée dans le rè­gle­ment d’un conflit vieux de plus de qua­rante-trois an­nées ?

Pour nombre d’ob­ser­va­teurs et d’ana­lystes, tout comme pour la presse, la ren­contre de Ge­nève des 5 et 6 dé­cembre ne de­vrait pas dé­bou­cher sur des élé­ments concrets et po­si­tifs tant les po­si­tions sont éloi­gnées et tran­chées. Et si M. An­to­nio Gu­terres ex­horte pour l’oc­ca­sion les par­ties à « s’en­ga­ger de bonne foi et sans condi­tions préa­lables » dans les dis­cus­sions, on ne sau­rait ima­gi­ner que le Royaume du Ma­ro­cre­nie à Ge­nève toutes ses convic­tions, ses prin­cipes et ses po­si­tions qui ex­priment l’at­ta­che­ment vis­cé­ral de tous les Ma­ro­cains

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.