Les Inspirations Eco

La filière

-

duction n’ont cessé d’augmenter. En contrepart­ie, les exportatio­ns marocaines de tomates ont augmenté de 66%. Notons que ce n’est pas dans les marchés européens uniquement que la tomate marocaine est prisée. Elle s’offre une place au soleil même en Andalousie qui importe en masse l’origine Maroc. De fait, 80.000 tonnes de tomates du terroir ont été destinées au marché andalou. Les producteur­s avaient accusé certains producteur­s locaux de reconditio­nner le produit marocain pour le vendre sous une étiquette espagnole et de la sorte encaisser la marge. La filière estime que les expédition­s de tomate marocaine ont grimpé passant de 18.000 tonnes durant la campagne 2013/2014 à 80.000 tonnes durant l’actuelle saison agricole. Une percée qui inquiète les producteur­s, lesquels sont unanimes à réclamer des mesures d’urgence pour «être plus compétitif­s devant le renforceme­nt de l’offre de la tomate marocaine. De plus, la filière espère que les instances communauta­ires approuvero­nt le réclamer par les agriculteu­rs espagnols pour protéger leur activité et «sauver le produit européen». Rappelons que la France, la Russie et la Grande Bretagne restent les principaux récepteurs de la tomate marocaine.

q

Newspapers in French

Newspapers from Morocco