SNEA­KERS

L'Officiel Hommes (Morocco) - - LA UNE - Mode Au­teure ANNE GAFFIÉ

“Air Force One”, la Nike culte

Non que ces bas­kets soient nées avec une cuillère en ar­gent sous la se­melle, mais elles ont la “chance”, comme aiment à le sou­li­gner nombre de do­cu­men­taires qui lui ont été consa­crés. La Nike “Air Force One”, qui tient son nom de l’avion présidentiel amé­ri­cain, fête cette an­née ses 35 ans de lé­gende. Re­tour à sa créa­tion, en 1982, quand Bruce Kil­gore, père du de­si­gn chez Nike, lance le tout pre­mier mo­dèle, blanc au swoosh rouge, en le pla­çant aux pieds du bas­ket­teur Moses Ma­lone consa­cré l’an­née d’après meilleur joueur des fi­nales de la NBA, qu’il rem­porte avec son équipe des 76ers de Phi­la­del­phie. L’er­go­no­mie do­tée de la tech­no­lo­gie “Air-Sole” et le grand confort de cette paire de snea­kers ré­vo­lu­tion­naires, à une époque où il fal­lait par­fois su­per­po­ser jus­qu’à cinq paires de chaus­settes pour ob­te­nir un bon amor­ti, sé­duisent ra­pi­de­ment les pro­fes­sion­nels du bas­ket, mais aus­si la rue. Les “AF1” de­viennent vite le signe de re­con­nais­sance de la com­mu­nau­té hip-hop amé­ri­caine et de la cul­ture street, dont les re­pré­sen­tants au style re­con­nais­sable entre mille passent le plus clair de leur temps over­loo­kés sur les ter­rains de sport de Brook­lyn et d’ailleurs. Wa­shing­ton, Phi­la­del­phie, Bal­ti­more… La ru­meur enfle dou­ce­ment mais sû­re­ment, et de ma­nière exponentielle. À tel point que Bruce Kil­gore lui-même consi­dère cet em­bal­le­ment comme un mys­tère ir­ra­tion­nel. Les chiffres, im­pres­sion­nants, sont bien concrets : la Air Force One to­ta­lise

1 700 ré­fé­rences pro­duits dans son his­toire. Sans comp­ter les customisations “home-made” ex­cep­tion­nelles, vé­ri­tables oeuvres d’art graf­fées, bom­bées, dont cer­taines s’ar­rachent au­jourd’hui à prix d’or. Il faut dire que le mo­dèle blanc sur blanc est, se­lon l’avis des ex­perts, la plus ins­pi­rante des toiles vierges.

C’est à n’en pas dou­ter LA paire my­thique dans l’uni­vers des snea­kers. Pro­ba­ble­ment parce qu’elle doit son suc­cès à une double bonne étoile : une réa­li­sa­tion tech­nique ir­ré­pro­chable… ain­si qu’un phé­no­mène de mode spec­ta­cu­laire dans les an­nées 1980.

L’ori­gi­nale, la “White on White”, celle dont tout est par­ti, en 1982.

Backs­tage de la pre­mière cam­pagne de pub Air Force One, réunis­sant la dream team Nike.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.