AU FIL DE LA PAS­SION

L'Officiel Maroc - - BEAUTÉ L’OFFICIEL - PHO­TO­GRA­PHIE ACHRAF AK­KAR STY­LISME YAS­MINE HADHOUMI TEXTE SORAYA TADLAOUI

Le tem­pé­ra­ment pas­sion­né et le tra­vail achar­né de Laïla Aziz ont fait de sa des­ti­née une marque au suc­cès grandissant. Dif­fu­sées sous le la­bel Kayat De­si­gn, ses créa­tions s’adressent à une clien­tèle triée sur le vo­let en quête d’ex­clu­si­vi­té. Ren­contre avec une sty­liste qui a dé­jà conquis Hol­ly­wood.

Ses te­nues s’ex­posent dans de sho­wrooms poin­tus aux cô­tés de marques comme Bal­main ou Saint Laurent… Kayat De­si­gn, c’est cette nou­velle griffe en pleine as­cen­sion, dont le des­tin s’écrit de­puis quelques an­nées en lettres d’or sur les ta­pis rouges. De Jen­ni­fer Lo­pez à Va­nes­sa Hud­gens en pas­sant par Se­le­na Go­mez, les stars hol­ly­woo­diennes s’ar­rachent les créa­tions de Lai­la Aziz, fa­shion de­si­gner et ac­ces­soi­re­ment épouse du pro­duc­teur RedOne. Née aux Pays- Bas d’une fa­mille ori­gi­naire de Tan­ger, la tren­te­naire s’in­té­resse à la mode dès son plus jeune âge, “plus jeune, je des­si­nais des vê­te­ments, je m’in­té­res­sais au sty­lisme. La mode est une pas­sion pour moi. Ma mère ne l’a ja­mais prise au sé­rieux, elle me di­sait tou­jours de faire de “vraies” études su­pé­rieures”. Fière de ses ra­cines, elle suit des études de droit en Hollande avant d’écou­ter son coeur en s’ins­cri­vant dans une for­ma­tion en sty­lisme. Au même mo­ment, sa ren­contre avec le pro­duc­teur RedOne lui ouvre de nou­velles pers­pec­tives en Amé­rique. Mal­gré des dé­buts dif­fi­ciles, le suc­cès nais­sant de son ma­ri lui fait en­tre­voir un fu­tur pas fran­che­ment idéal : “la vie de des­pe­rate hou­se­wife à Be­ve­re­ly Hills ne m’a ja­mais fait rê­ver”, dé­clare- t- elle. Ra­pi­de­ment, elle s’at­tèle à faire de sa pas­sion un tra­vail à part en­tière et rem­porte un pre­mier suc­cès sur les red car­pets en 2006, à l’oc­ca­sion des Gram­my Awards alors qu’elle porte un caf­tan qu’elle a des­si­né elle même. Consciente de son po­ten­tiel, la créa­trice confec­tionne de­puis d’élé­gantes aux­quelles le go­tha ne peut ré­sis­ter. Tour­née vers les robes de soi­rées à ses dé­buts, la marque évo­lue de­puis vers un style plus ca­sual mais tou­jours aus­si élé­gant, à l’image de sa créa­trice. En­tre­tien sous toutes les cou­tures.

Newspapers in French

Newspapers from Morocco

© PressReader. All rights reserved.