Gs­taad fait le bon­heur des stars du beach-vol­ley

BEACH-VOL­LEY Le tour­noi de Gs­taad, qui se dé­roule jus­qu’à di­manche, est l’un des plus re­le­vés du cir­cuit mon­dial et aus­si le fa­vo­ri des ath­lètes.

20 Minutes - Genève - - La une -

«Come up, slow down», telle est la de­vise de la sta­tion hup­pée de l’Ober­land ber­nois. Le site est pro­pice à la dé­tente, ce­la d’au­tant plus lors­qu’une quan­ti­té in­vrai­sem­blable de sable (2500 t re­couvrent les dix ter­rains) s’y in­vite chaque mois de juillet de­puis l’an 2000. Avec son dé­cor pit­to­resque et son stade de 6000 places au mi­lieu des cha­lets, sur la place du vil­lage, le tour­noi de Gs­taad est le phé­no­mène du cir­cuit et le chou­chou des pros de la dis­ci­pline.

Cinq cent trente bé­né­voles font tour­ner la bou­tique et contri­buent à la ré­pu­ta­tion de cette épreuve à part. «Il existe trois tour­nois cinq étoiles (ndlr: les plus re­le­vés) dans le monde et Gs­taad en fait par­tie, ex­plique son di­rec­teur, Rue­di Kunz. Pour les ath­lètes, ve­nir jouer ici, dans les Alpes, est une ex­pé­rience très par­ti­cu­lière. Le reste du temps, ils ont lieu soit à la plage, soit dans une ville.»

Le Bré­si­lien Bru­no Sch­midt, cham­pion olym­pique à Rio il y a deux ans, est sous le charme. «Re­gar­dez au­tour de vous, il y a la mon­tagne, des pe­tits cha­lets, c’est un dé­cor de carte pos­tale», souffle-t-il. Son par- te­naire, Pe­dro Sol­berg, est tout aus­si en­thou­siaste. «Je joue à Gs­taad de­puis 2006 et je ne m’en las­se­rai ja­mais. Ce tour­noi est l’un de ceux qui ont la plus grande tra­di­tion», sou­ligne le Ca­rio­ca de 32 ans.

Pour les équipes eu­ro­péennes, cette com­pé­ti­tion sert éga­le­ment de baromètre avant le cham­pion­nat con­ti­nen­tal, qui se dis­pu­te­ra la se­maine pro­chaine aux PaysBas.

–KEYSTONE

La Ber­noise Anouk Ver­gé-Dé­pré par­ti­cipe elle aus­si à ce tour­noi au­tant ap­pré­cié qu’exi­geant.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.