Les Etats-Unis at­tendent le dé­luge

ÉTATS-UNIS De puis­santes ra­fales et une forte houle com­men­çaient jeu­di à as­saillir la côte est. Flo­rence pour­rait gé­né­rer des pluies dé­vas­ta­trices.

20 Minutes - Genève - - La une -

C’est moins le vent que la pluie qui fait craindre le pire. L’ouragan Flo­rence s’avan­çait jeu­di à un rythme beau­coup plus lent que ce qui était at­ten­du jus­qu’alors. Mais le phé­no­mène est tout aus­si dan­ge­reux. Des pluies di­lu­viennes risquent de s’abattre du­rant des heures sur les mêmes ré­gions, qui pour­raient se re­trou­ver sub­mer­gées par les inon­da­tions. En­vi­ron 1,7 mil­lion de per­sonnes ont été som­mées de se mettre à l’abri loin du lit­to­ral.

Il avance moins vite, et les vents soufflent moins fort. Mais il reste très dan­ge­reux. L’ouragan Flo­rence, qui de­vrait fi­na­le­ment tou­cher la côte est des Etats-Unis au­jourd’hui, risque en ef­fet d’ar­ri­ver sur terre gor­gé d’eau. Plus lent, il dé­ver­se­ra ses pluies tor­ren­tielles sur les mêmes ré­gions pen­dant de longues heures, ce qui pour­rait pro­vo­quer de gi­gan­tesques inon­da­tions.

La me­nace pour les mil­lions d’ha­bi­tants qui vivent sur les côtes vient éga­le­ment de l’océan At­lan­tique, dont le ni­veau pour­rait s’éle­ver de plus de 4 mètres. «Ne bais­sez pas la garde sim­ple­ment parce que la vi­tesse des vents a di­mi­nué», a aver­ti Brock Long, chef de l’Agence fé­dé­rale des si­tua­tions d’ur­gence (Fe­ma). «Les inon­da­tions à l’in­té­rieur des terres sont très meur­trières et c’est ce qui va ar­ri­ver», a-t-il mar­te­lé. En­vi­ron 1,7 mil­lion de per­sonnes ont été som­mées de se mettre à l’abri loin du lit­to­ral de la Ca­ro­line du Sud, de la Ca­ro­line du Nord et de la Vir­gi­nie. Ces trois Etats cô­tiers sont les plus me­na­cés, mais la Géor­gie avait aus­si dé­cré­té, dès mer­cre­di, l’état d’ur­gence afin de dé­blo­quer des moyens ma­té­riels par me­sure de pré­cau­tion.

La houle gon­flait et le vent for­cis­sait jeu­di ma­tin sur l’im­mense plage de Myrtle Beach en Ca­ro­line du Sud. Rues dé­sertes,

sta­tions-ser­vice fer­mées et fe­nêtres cal­feu­trées, la cé­lèbre sta­tion bal­néaire était trans­for­mée en ville fan­tôme. Seules quelques équipes de sau­ve­teurs s’af­fai­raient aux pré­pa­ra­tifs.

– GETTY

Sur les côtes de la Ca­ro­line du Sud, de la Ca­ro­line du Nord et de la Vir­gi­nie, le ni­veau de l’océan pour­rait s’éle­ver de 4 mètres.

–AFP

A Con­way (Ca­ro­line du Sud), des ha­bi­tants s’ins­tal­laient jeu­di dans une école con­ver­tie en vaste re­fuge.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.