En garde à vue pour un ou­bli à la caisse

20 Minutes - Genève - - Monde -

«Alors, cette sor­tie père-fille, t’en as pen­sé quoi?» La bou­tade a fi­na­le­ment fait rire Emi­lie, une étu­diante de 21 ans. Mais pen­dant quelques heures, elle et son père n’ont pas ri du tout, a-t-elle re­la­té sur Twit­ter. Lun­di 1er oc­tobre, ils sont al­lés faire des em­plettes dans le ma­ga­sin Ikea de Stras­bourg. Le pa­pa d’Emi­lie vou­lait des bo­caux de conser­va­tion en verre qu’il avait vus sur in­ter­net. Le duo a ra­pi­de­ment pris les quatre der­niers, dé­jà fer­més par leur cou­vercle. Ar­ri­vés à la caisse de self-scan­ning, ni le père ni la fille n’ont réa­li­sé que les deux par­ties du bo­cal avaient des prix dis­tincts. En re­vanche, un vi­gile s’en est aper­çu et le di­rec­teur du ma­ga­sin, pré­ve­nu, les a fait ar­rê­ter pour vol. Bri­gades de po­lice, ac­cu­sa­tion de «vol à l’éta­lage en bande or­ga­ni­sée», prise d’em­preintes et d’ADN, le tout émaillé par la me­nace de se faire «ta­ser» et les dé­tails hu­mi­liants du pla­ce­ment en garde à vue: tout s’est en­chaî­né. Il au­ra fal­lu un chan­ge­ment d’équipe de po­lice pour que le gro­tesque de la si­tua­tion s’im­pose et que le duo soit li­bé­ré.

Cho­quée et hu­mi­liée, Emi­lie a hé­si­té à par­ta­ger cette his­toire ro­cam­bo­lesque. Elle a fi­ni par le faire avec beau­coup d’hu­mour, mar­di. Sa mésa­ven­ture a ra­pi­de­ment fait ré­agir les mé­dias qui, in­tri­gués, n’ont pas man­qué d’in­ter­ro­ger Ikea. Mer­cre­di soir, la fi­liale fran­çaise du groupe s’est fen­due d’un tweet d’ex­cuses et a pro­mis de re­ti­rer sa plainte.

FRANCE Un père et sa fille ont eu les pires en­nuis parce qu’ils avaient omis de scan­ner des cou­vercles de bo­caux chez Ikea.

–DR

Emi­lie ap­pelle à la pru­dence aux caisses de self-scan­ning.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.