Léa Sey­doux pré­fère pas­ser in­aper­çue dans la rue

FRANCE Léa Sey­doux a be­soin de pas­ser in­aper­çue, mais elle avoue aus­si faire preuve d’un cer­tain nar­cis­sisme.

20 Minutes - Genève - - News -

A l’af­fiche du film «Kursk», l’ac­trice Léa Sey­doux, 33 ans, a pro­fi­té d’une in­ter­view dans «Ma­rie Claire» pour se confier sur son tem­pé­ra­ment et son rap­port avec les fans qui l’ar­rêtent dans la rue. «Les gens se per­mettent par­fois des fa­mi­lia­ri­tés. J’ai­me­rais faire preuve de plus d’au­to­ri­té.» Elle avoue ne pas être sys­té­ma­ti­que­ment re­con­nue dans son pays: «Si je me pro­mène en Asie, c’est beau­coup plus fré­quent. En France, si je ne pou­vais pas sor­tir tran­quille, je le vi­vrais très mal.» Par cet aveu, la jeune mère d’un bé­bé de 21 mois a pro­fi­té de par­ta­ger son am­bi­va­lence: «Ce mé­tier est le seul qui me cor­res­pond: j’ai une forme de nar­cis­sisme, mais pas l’en­vie dé­me­su­rée d’être vue. J’aime pou­voir dis­pa­raître der­rière mes rôles et mes per­son­nages. Si ce n’était pas le cas, je se­rais dé­mu­nie.»

–AFP

La jeune mère adore se fondre dans ses rôles.Le trai­ler du film «Kursk» est dis­po­nible sur l’ap­pli­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.