Cet ex-tau­lard qui veut faire le bien

HIP-HOP Ko­dak Black, sor­ti de pri­son en août, a ache­té une mai­son à sa grand­mère et en­tend construire une école à Haï­ti.

20 Minutes - Genève - - Streaming -

Les sept mois pas­sés à l’ombre par le gar­çon de 21 ans y sont cer­tai­ne­ment pour quelque chose. Ko­dak Black, qui est par­mi les ar­tistes les plus strea­més de Suisse avec son single «ZEZE», a af­fir­mé que son sé­jour en pri­son était une «bé­né­dic­tion». Dans la fou­lée, il a ré­vé­lé mar­di sur the­sha­de­room. com ses nou­velles in­ten­tions. Elles sont plu­tôt louables pour un homme qui a été condam­né pour vol, pos­ses­sion d’armes à feu, mal­trai­tance et agres­sion sexuelle. «J’ai ache­té à ma grand-ma­man une mai­son de maître à Haï­ti même si j’ai le sen­ti­ment qu’on est en­core en train de su­bir l’es­cla­vage», a dit le rap­peur né en Flo­ride de pa­rents haï­tiens émi­grés aux Etats-Unis. Il a ajou­té qu’il ne par­lait pas sou­vent des choses po­si­tives qu’il a dé­jà faites pour sa com­mu­nau­té, mais qu’il était par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux d’an­non­cer qu’il al­lait aus­si construire une école dans le pays de ses ori­gines.

Der­rière les bar­reaux, Ko­dak a pro­fi­té pour tra­vailler sur de la mu­sique. Il y a en­re­gis­tré le cou­plet du single «Call­drops» d’Asap Ro­cky. Il a éga­le­ment com­men­cé l’écri­ture d’un livre et pas­sé un di­plôme sco­laire, écrit boos­ka-p.com. De­puis une se­maine, il est à voir dans le clip «Wake Up in the Sky», titre réa­li­sé avec Bru­no Mars et Guc­ci Mane.

L’Amé­ri­cain veut lais­ser son pas­sé de gang­ster der­rière lui. Les titres de Ko­dak Black sont à écou­ter sur notre app.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.