«Au­cun con­tact avec mes en­fants de­puis cinq mois»

SION Une qua­ran­taine de Ro­mands ont ma­ni­fes­té jeu­di pour dé­non­cer les dys­fonc­tion­ne­ments dans la pro­tec­tion de l’en­fance.

20 Minutes - Genève - - Actu - –ABDOULAYE PENDA NDIAYE

Chaque jour, 43 couples di­vorcent en Suisse. Et quelque 31 en­fants mi­neurs se re­trouvent ain­si soit avec deux lieux de vie soit en rup­ture avec un des deux pa­rents. Ce der­nier scé­na­rio est à l’ori­gine d’une ma­ni­fes­ta­tion or­ga­ni­sée jeu­di soir à Sion par plu­sieurs mou­ve­ments ro­mands. La marche a réuni une qua­ran­taine de per­sonnes en­ga­gées en fa­veur du droit de l’en­fant à être éle­vé par ses pa­rents.

«Les dé­rives des ins­tances ju­di­ciaires et des dif­fé­rents in­ter­ve­nants dans la pro­tec­tion de l’en­fance ont des consé­quences ca­tas­tro­phiques. Des pa­rents sont pri­vés de leurs en­fants et en­traî­nés dans un mé­ca­nisme in­fer­nal, sou­vent à cause de dé­non­cia­tions abu­sives», a dé­non­cé Isa­belle Vuis­ti­ner, une des or­ga­ni­sa­trices de la ma­ni­fes­ta­tion. F., 34 ans, est ve­nu du Ju­ra ber­nois. «Je n’ai pas eu le moindre con­tact avec mes en­fants de­puis juillet. Je me bats pour que mon droit de visite soit ré­ins­tau­ré.» Pour le Va­lai­san D., la tra­ver­sée du dé­sert a été plus longue: «J’ai été ac­quit­té des graves ac­cu­sa­tions de mon ex-femme. Mais il a fal­lu huit ans de pro­cé­dure pour que je puisse en­fin re­voir ma fille.»

Les or­ga­ni­sa­teurs veulent faire du 6 dé­cembre la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la co­pa­ren­ta­li­té. La date ne re­lève pas du ha­sard: elle marque l’an­ni­ver­saire du dé­cès d’un Va­lai­san qui s’est sui­ci­dé après avoir été pri­vé de contacts avec son en­fant. Un autre drame pour le même mo­tif se se­rait pro­duit il y a deux se­maines en Va­lais.

–DR

Des pa­rents de plu­sieurs can­tons ro­mands ont ma­ni­fes­té jeu­di.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.