Le plan sta­tion­ne­ment du Can­ton fâche les mo­tards

MO­BI­LI­TÉ L’Etat veut créer quelque 2350 places de par­king sup­plé­men­taires pour les deux-roues mo­to­ri­sés. In­suf­fi­sant, se­lon les mo­to­cy­clistes.

20 Minutes - Genève - - Genève - –MA­RIA PINEIRO

C’est le chiffre de la dis­corde. Le Can­ton veut 2350 nou­velles places de sta­tion­ne­ment pour les deux-roues mo­to­ri­sés en Ville de Ge­nève d’ici à fin 2019. Serge Dal Bus­co et ses ser­vices l’ont an­non­cé la se­maine der­nière à plu­sieurs as­so­cia­tions de dé­fense des mo­tards. «Nous avons iden­ti­fié 80 sec­teurs où les places de parc sont en dé­fi­cit, dé­taille Ro­land Go­del, porte-pa­role du Dé­par­te­ment des in­fra­struc­tures. Puis, nous avons chif­fré très pré­ci­sé­ment pour chaque sec­teur le nombre de places né­ces­saires pour cou­vrir le be­soin.» Se­lon lui, «le pro­jet a été bien ac­cueilli».

Le cal­cul a plu­tôt fait bon­dir les mo­tards. «Le nombre de nou­velles cases est to­ta­le­ment in­suf­fi­sant», tonne Fran­çois Vuille, pré­sident du Nor­ton Sport Club. Cet avis est par­ta­gé par Me­lin­da Stein­berg, son ho­mo­logue de Toutes en mo­to TEM CH, qui es­time tout de même qu’il s’agit d’«un pre­mier pas dans la bonne di­rec­tion».

Pour les fans de bé­cane, il est clair que la to­lé­rance visà-vis du sta­tion­ne­ment sur les trot­toirs pren­dra fin en 2019. «Nous au­rons du mal à re­te­nir la frange la plus ra­di­cale de nos membres», in­dique Aris­tos Mar­cou, porte-pa­role de Gé­né­ra­tion2Mo­tards. Le TCS Ge­nève pré­vient, lui, qu’il s’op­po­se­ra fron­ta­le­ment à ce chan­ge­ment. Ro­land Go­del tem­père: «Nous sommes dans une zone grise et on doit trou­ver une fa­çon de ga­rer lé­ga­le­ment les mo­tos.»

Les au­to­ri­tés veulent sa­tis­faire les be­soins de par­cage.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.