Obli­gées de gar­der leur bé­bé

20 Minutes - Genève - - Monde - –AFP

Trente-deux mères por­teuses, ac­cu­sées de tra­fic d’êtres hu­mains pour le compte de couples chi­nois, ont été li­bé­rées sous cau­tion. «Elles ont ac­cep­té de ne pas vendre les bé­bés et vont les éle­ver», a dé­cla­ré un res­pon­sable du Mi­nis­tère de l’in­té­rieur. «Si elles rompent cet ac­cord, elles en­courent une peine d’au moins 15 ans de pri­son», a-t-il ajou­té, pré­ci­sant qu’elles avaient été li­bé­rées pour «des rai­sons hu­ma­ni­taires», la ma­jo­ri­té d’entre elles étant en­ceintes. Le Cam­bodge in­ter­dit de­puis 2016 le re­cours aux mères por­teuses. Ar­rê­tées en juin, les jeunes femmes res­tent néan­moins in­cul­pées et de­vront faire face à un pro­cès.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.