Un but qui sent bon la qua­li­fi­ca­tion

EU­RO­PA LEAGUE Le FCB et son guide re­trou­vé ont bat­tu Ge­tafe (2-1), jeu­di sur leur pe­louse. Ils joue­ront les 16es de fi­nale.

20 Minutes - Genève - - Vorderseit­e -

Le FC Bâle se­ra au ren­dez-vous des 16es de fi­nale de l’Eu­ro­pa League. Jeu­di soir, les hommes de Mar­cel Kol­ler ont bat­tu les Es­pa­gnols de Ge­tafe 2-1.

En tête de leur groupe, les Rhé­nans ont as­su­ré leur qua­li­fi­ca­tion en sor­tant un match so­lide face à un ad­ver­saire co­riace. Quant aux joueurs de Young

Boys, ils ont en­gran­gé un point à Rot­ter­dam (1-1 contre Feye­noord), tout comme ceux de Lu­ga­no, qui re­ce­vaient les Sué­dois de Malmö (0-0).

Glo­ba­le­ment dé­ce­vant de­puis son re­tour en Suisse à l’hi­ver 2018, Fa­bian Frei est en train de rap­pe­ler quel joueur il a été – et quel atout il peut en­core consti­tuer. Dé­jà bu­teur voi­là quinze jours en Es­pagne (vic­toire 0-1), l’an­cien mi­lieu de ter­rain de l’équipe de Suisse (14 sé­lec­tions de­puis 2011) a été le grand homme de la ren­contre face à Ge­tafe, jeu­di dans un Parc Saint-Jacques en­thou­siaste.

Pas­seur dé­ci­sif sur l’ou­ver­ture du score d’Ar­thur Ca­bral (8e), l’ex-joueur de Mayence n’a lais­sé à per­sonne d’autre le soin d’ins­crire le 2-1 en ou­vrant fort jo­li­ment son pied droit, à l’heure de jeu. Seul tren­te­naire sur la pe­louse du cô­té bâ­lois, le Thur­go­vien a par­fai­te­ment joué son rôle de guide, om­ni­pré­sent dans l’en­tre­jeu. À l’oc­ca­sion de la 75e ren­contre de sa car­rière sur la scène eu­ro­péenne, la 71e sous le maillot du FCB, Frei a as­su­ré à son club d’en dis­pu­ter au moins deux de plus, en fé­vrier pro­chain: les 16es de fi­nale de cette Eu­ro­pa League.

Frus­tré en dé­but de sai­son parce que le coach, Mar­cel Kol­ler, avait pré­fé­ré nom­mer Va­len­tin Sto­cker au poste de ca­pi­taine, Fa­bian Frei a ou­blié son amer­tume pour don­ner le meilleur de lui-même. Et ça paie pour le «vé­té­ran» de 30 ans, qui semble s’écla­ter au coeur d’une jeune équipe en de­ve­nir. Main­te­nant, le FCB sait pour­quoi il l’a ra­pa­trié. –SI­MON MEIER, BÂLE

QUA­LI­FIÉS Lan­cé en pro­fon­deur par une dé­via­tion de Frei, Ca­bral a ou­vert le score dès la 8e. Ni le tir ca­dré mais trop mou de Ri­ve­ros (21e) ni la frappe puis­sante mais non ca­drée de Xha­ka (24e) n’ont per­mis d’en­fon­cer le clou. Ge­tafe, qui ne s’était mon­tré dan­ge­reux qu’à la 29e (tête de Hugo Du­ro), a éga­li­sé sur pe­nal­ty à la 45e. Fa­jr au­rait pu don­ner l’avan­tage aux Es­pa­gnols à la 55e, mais c’est Frei qui a fait pen­cher la ba­lance (2-1 à la 60e). En an­nu­lant pour un hors-jeu in­exis­tant l’éga­li­sa­tion es­pa­gnole de la 86e, l’ar­bitre a don­né un jo­li coup de pouce au FCB.

–KEYSTONE

Bien ser­vi par Sil­van Wid­mer, le mi­lieu Fa­bian Frei a trom­pé le gar­dien es­pa­gnol Lean­dro Chichizola pour le goal de la vic­toire.

–AFP

Le mi­lieu de ter­rain (à g.) vient d’ins­crire le 2-1, le but qui offre au club rhé­nan un prin­temps eu­ro­péen.

Newspapers in French

Newspapers from Switzerland

© PressReader. All rights reserved.